COS­TA RI­CA

EN PLEIN COEUR DE L’AMÉ­RIQUE CEN­TRALE, ENTRE LE PA­NA­MA ET LE NICARAGUA, LE COS­TA RI­CA OFFRE UNE DOU­CEUR DE VIVRE ET DES DÉ­CORS AB­SO­LU­MENT UNIQUES QUI SÉ­DUISENT DE­PUIS TOU­JOURS LES AMOU­REUX DU VOYAGE À LA RE­CHERCHE D’UNE NA­TURE OM­NI­PRÉ­SENTE ET EN­CORE PRÉSE

SUP - - Trip - _TEXTE ET PHO­TOS : LAURENT NE­VA­REZ

Après une ar­ri­vée des plus ca­tas­tro­phiques à Li­be­ria et le vol de son sac à dos dans un res­tau­rant quelques heures après, le mo­ral d’Alex et de sa com­pagne Mé­la­nie n’était pas vrai­ment au beau fixe. Ni la dou­ceur du ciel si en­so­leillé et l’agréable saveur la­ti­no qui se dé­gage de chaque petit vil­lage, ni la beau­té de la vé­gé­ta­tion sau­vage et abon­dante des en­vi­rons ne par­viennent pas à faire ou­blier cette mésa­ven­ture mais Alex dé­cide de conju­rer le sort. Ain­si, après une bonne nuit de som­meil, il at­taque cette nouvelle jour­née res­plen­dis­sante avec un es­prit plus apai­sé et, avec la houle qui com­mence à ren­trer, il est temps d’al­ler se chan­ger les idées à l’eau et trou­ver des vagues à sur­fer… En sor­tant de notre bungalow, nous croi­sons notre hôte, Sylvain De­mer­cas­tel, qui ha­bite ici une par­tie de l’an­née et connaît par­ti­cu­liè­re­ment bien les lieux. Il nous sug­gère d’al­ler je­ter un oeil à Playa Ne­gra, le spot phare de la zone puis d’at­tendre la mi ma­rée mon­tante pour al­ler je­ter un oeil à la plage sui­vante, quelques ki­lo­mètres au nord, pour avoir de bonnes vagues en SUP. Nous char­geons les planches sur le toit de notre mi­ni 4x4 et tra­çons vers Playa Ne­gra en em­prun­tant la piste prin­ci­pale en terre. Au bout d’un jo­li che­min aménagé, nous dé­cou­vrons en­fin le line up de Ne­gra dont nous avions tous des images plein la tête de­puis la sor­tie du film End­less Sum­mer II. Le pa­no­ra­ma est ma­gni­fique et, au pied de la grande paillote de l’hô­tel prin­ci­pal, une vue im­pre­nable s’offre à nous sur cette ma­gni­fique plage bor­dée d’herbe sé­chée et d’arbres arides. Au se­cond plan, une longue droite ré­gu­lière dé­roule sur le reef avec dé­jà ce­pen­dant un bon groupe de sur­feurs au peak. Pour évi­ter la moindre ten­sion, Alex et Pierre dé­cident d’al­ler se fa­mi­lia­ri­ser avec le spot en shortboard mi­sant ul­té­rieu­re­ment sur la ses­sion de SUP sur l’autre plage.

AVELLANAS

Après cette pe­tite ses­sion de mise en bouche et un dé­jeu­ner bien mé­ri­té sur la ter­rasse de­vant le spot, nous dé­ci­dons de ten­ter l’op­tion du Nord et alors que nous rou­lons sur la piste si­nueuse, nous croi­sons un gros iguane tra­ver­sant cal­me­ment la route de­vant l’en­trée prin­ci­pale d’Avellanas. La faune et la flore sont réel­le­ment im­pres­sion­nantes au Cos­ta Ri­ca et se ma­rient avec har­mo­nie dans tous les lieux que nous tra­ver­sons. La dé­cou­verte d’Avellanas nous en­chante, le dé­cor est tou­jours aus­si ma­gni­fique et de­vant nous, s’étend sur des ki­lo­mètres une longue plage de sable fin bor­dée d’ar­bustes

« LE DÉ­COR EST TOU­JOURS AUS­SI MA­GNI­FIQUE ET DE­VANT NOUS, S’ÉTEND SUR DES KI­LO­MÈTRES UNE LONGUE PLAGE DE SABLE FIN BOR­DÉE D’AR­BUSTES DENSES

ET DE TOUTES LES FORMES. »

denses et de toutes les formes. A peine le temps de re­gar­der quelques ins­tants la mer, qu’un cri grave très in­tri­guant sur­git au-des­sus de nous. Nous aper­ce­vons avec stu­pé­fac­tion un groupe de singes en train de sau­ter de branche en branche. Les gar­diens du spot ne semblent pas trop hos­tiles ! Nous scru­tons à nou­veau le spot at­ten­ti­ve­ment et alors qu’une sé­rie de vagues semble ar­ri­ver à l’ho­ri­zon, nous aper­ce­vons quelques bons peaks qui com­mencent à dé­fer­ler… Le vent est en train de tom­ber, il est in­utile d’at­tendre plus long­temps, alors Alex et Pierre foncent dé­cro­cher leurs SUPs. Les vagues creuses et ra­pides qui cassent de­vant

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.