LES PE­TITES VAGUES EN LONG-SUP

AP­PROCHE ORI­GI­NELLE DU STAND UP PADDLE AU DÉ­BUT DE SON RE­NOU­VEAU INI­TIÉ PAR LAIRD HA­MIL­TON IL Y A UNE QUIN­ZAINE D’AN­NÉES, LE LONG-SUP A CONSER­VÉ SON IDEN­TI­TÉ ET RÉ­SIS­TÉ À LA TEN­DANCE « SHORT­BOARD » QUI A IN­FLUEN­CÉ MA­JO­RI­TAI­RE­MENT LE DÉ­VE­LOP­PE­MENT DE LA DI

SUP - - Pédago - _TEXTE ET PHO­TOS : L. NE­VA­REZ _CONSEILLER PÉ­DA­GO: ALEXIS DE­NIEL

L’AP­PROCHE LONG-SUP Dia­mé­tra­le­ment op­po­sée à l’ap­proche ra­di­cale, dy­na­mique, mais exi­geante du short-SUP (is­sue du surf mo­derne « short­board »), on re­trouve dans le long-SUP les tra­jec­toires, la ges­tuelle, les at­ti­tudes et l’en­semble du ré­per­toire de ma­noeuvres du long­board dans sa forme clas­sique. La lon­gueur plus im­por­tante de la planche ap­porte na­tu­rel­le­ment beau­coup de glisse et est uti­li­sée dans son in­té­gra­li­té par un jeu de dé­pla­ce­ments pré­cis et élé­gants sur le pont. Contrai­re­ment au short-SUP qui im­pose gé­né­ra­le­ment des ap­puis as­sez fixes sur la moi­tié ar­rière, le long-SUP re­quiert une va­rié­té d’ap­puis et né­ces­site des mou­ve­ments al­ler et re­tour du tail jus­qu’au nose, as­su­rés par l’exé­cu­tion de pas croi­sés et de pos­tures au bout de la planche (hang five, hang ten…). Au-de­là même des dé­pla­ce­ments, le long-SUP, comme le long­board clas­sique, est une concep­tion glo­bale de la ma­nière d’évo­luer sur une vague. Cet es­prit met en avant un maxi­mum de flui­di­té et de grâce dans les mou­ve­ments, la re­cherche de belles courbes et de lignes pures au dé­tri­ment de la ra­di­ca­li­té. Par la na­ture des planches uti­li­sées, cette pra­tique est par­ti­cu­liè­re­ment adaptée aux pe­tites condi­tions bien lisses avec un dé­fer­le­ment de vague bien long et ré­gu­lier. Le longSUP fait ap­pel à de nom­breuses qua­li­tés de la part du ri­deur telles que le sens de la glisse, la lec­ture de vague, l’équi­libre, l’an­ti­ci­pa­tion, l’uti­li­sa­tion op­ti­male de la pa­gaie, l’élé­gance, la qua­li­té/pré­ci­sion des ap­puis… Il est plé­bis­ci­té par de grands SUP-ri­deurs comme Bon­ga Per­kins, Duane de So­to, Co­lin Mc Phil­lips, An­toine Del­pe­ro, tous les 4 cham­pions du monde de long­board, et bien sûr Laird Ha­mil­ton qui reste une ré­fé­rence en la ma­tière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.