Mon­diaux ISA chez les Vi­kings

SUR­PRISES EN SÉ­RIE CHEZ LES VI­KINGS

SUP - - Sommaire - _TEXTE : L. NE­VA­REZ _PHOTOS : B. REED / ISA SAUF MENTIONS

Après cinq an­nées en Amé­rique La­tine et à Fid­ji, le cham­pion­nat du monde ISA de stand up paddle et padd­le­board a chan­gé ra­di­ca­le­ment de des­ti­na­tion et ac­cueilli 42 dé­lé­ga­tions na­tio­nales au Da­ne­mark pour une se­maine de com­pé­ti­tion as­sez in­édite. Entre l’épreuve de race en pleine ville à tra­vers les ca­naux de Copenhague, les condi­tions de vagues très difficiles et les nom­breuses vic­toires des out­si­ders chez les hommes, ce cru 2017 n’au­ra pas man­qué d’ori­gi­na­li­té et au­ra of­fert au pas­sage une nou­velle mé­daille d’ar­gent à l’équipe de France.

WEEK-END CHAR­GÉ À COPENHAGUE

Ce 6e grand ren­dez-vous du SUP mon­dial dé­bute comme tou­jours par la tra­di­tion­nelle cé­ré­mo­nie inau­gu­rale et son dé­fi­lé des na­tions or­ga­ni­sé pour l’oc­ca­sion au centre de Copenhague. Puis dès le len­de­main ma­tin, les choses sé­rieuses com­mencent pour les 42 dé­lé­ga­tions avec la course longue dis­tance se dé­rou­lant sur les ca­naux de la ville. Pas moins de 70 con­cur­rents se re­trouvent sur la ligne de dé­part de cette course de 18 km dé­com­po­sée en 4 boucles de 4,5 km. Après un dé­part très spec­ta­cu­laire, le pack de cou­reurs su­bit ra­pi­de­ment un très fort étran­gle­ment à la pre­mière bouée qui joue plus d’un tour à cer­tains, dont le cham­pion du monde en titre, Mi­chael Booth qui chute dans son vi­rage et voit ses prin­ci­paux con­cur­rents et sa place sur le po­dium prendre le large. Les trains de draf­ting sont ra­pi­de­ment for­més et, en tête de cor­tège, les fran­gins hon­grois Da­niel et Bru­no Ha­su­lyo af­fichent clai­re­ment leurs in­ten­tions. Deuxième de cette épreuve l’an pas­sé et plus en forme que ja­mais cette sai­son, le Ca­lé­do­nien Ti­touan Puyo sait qu’il peut dé­cro­cher l’or comme en 2014 et trouve lo­gi­que­ment sa place tout comme son co­équi­pier Ar­thur Arut­kin ain­si que les Ha­waïens Mo Frei­tas et Con­nor Bax­ter. Après avoir fait l’im­passe sur l’édi­tion 2016, ce der­nier est de re­tour sur ces cham­pion­nats ISA et veut lui aus­si re­nouer avec la Vic­toire. Il réus­sit au bout d’un mo­ment à cas­ser ce groupe de 6 en pla­çant une énorme ac­cé­lé­ra­tion que seul Bru­no Ha­su­lyo par­vient à suivre. Un duel pas­sion­nant s’en­gage alors entre ces deux hommes sur le der­nier tour du par­cours. Tous les pro­nos­tics se portent na­tu­rel­le­ment sur le nu­mé­ro un mon­dial, mais c’est sans comp­ter la puis­sance du sur­pre­nant Hon­grois qui con­serve tou­jours une courte avance sur son ad­ver­saire et ne marque au­cun signe de fai­blesse. Alors que l’ar­ri­vée se rap­proche à grands pas, tout le monde at­tend avec im­pa­tience un dé­part au sprint du fa­vo­ri, mais ce­lui-ci perd lé­gè­re­ment l’équi­libre à 250 m et laisse quelques lon­gueurs d’avance à Bru­no Ha­su­lyo qui conti­nue sa course ef­fré­née, passe la der­nière bouée et sa­voure sa ma­gni­fique vic­toire de­vant un pu­blic

nombreux pos­té de­vant l’opé­ra de la ville. Ti­touan Puyo ter­mine 3e à une tren­taine de se­condes der­rière le sur­pre­nant duo, sui­vi de Da­niel Ha­su­lyo qui s’em­presse de re­joindre son frère pour sa­vou­rer ce po­dium par­ta­gé. Mo Frei­tas est 5e, sui­vi d’Ar­thur Arut­kin qui a été contraint de lé­gè­re­ment ra­len­tir sur le der­nier tour en proie à des dou­leurs mus­cu­laires dans les bras. Par­tie plus tôt, la course fé­mi­nine a quant à elle été mar­quée par le triomphe de la fa­vo­rite néo-zé­lan­daise An­na­bel An­der­son qui s’est ra­pi­de­ment dé­ta­chée du pe­lo­ton pour faire la course en so­li­taire. L’Al­le­mande Son­ni Hon­scheid dé­croche sans sur­prise une très belle mé­daille d’ar­gent de­vant la nu­mé­ro un tri­co­lore, Oli­via Pia­na, qui a su par­fai­te­ment bien ré­sis­ter au re­tour de l’im­pres­sion­nante Amé­ri­caine Fio­na Wylde. Pour sa pre­mière sé­lec­tion chez les bleus, Aman­dine Cha­zot ter­mine, elle, à la 5e place de­vant l’Aus­tra­lienne Ter­rene Black. Re­gon­flée à bloc après cette jo­lie per­for­mance, la Bre­tonne par­ti­cipe éga­le­ment le len­de­main à l’épreuve de Sprint sur 200 m. Nou­veau sur le cham­pion­nat ISA, ce for­mat d’épreuve se dé­roule par sé­ries éli­mi­na­toires et est gé­né­ra­le­ment très ap­pré­cié du pu­blic, mais ne concerne que la moi­tié des ath­lètes de chaque dé­lé­ga­tion (Ti­touan Puyo et Oli­via Pia­na bé­né­fi­cièrent d’une journée de ré­cu­pé­ra­tion). Meilleur temps des qua­li­fi­ca­tions fé­mi­nines, Aman­dine Cha­zot prouve une nou­velle fois qu’elle est très à l’aise sur ce for­mat ex­plo­sif et aborde la fi­nale en pleine confiance. Par­tie la plus à droite sur la ligne de dé­part, elle manque de tom­ber dans l’eau au dé­part puis rat­trape son lé­ger re­tard en ra­mant avec une ca­dence im­pres­sion­nante pour ve­nir cher­cher la deuxième place juste der­rière la Slo­vène Man­ca No­tar, spé­cia­liste de la dis­ci­pline. Chez les hommes, Ar­thur Arut­kin prend la 5e place de la fi­nale rem­por­tée par le fa­vo­ri lo­cal et or­ga­ni­sa­teur de l’épreuve, Cas­per Stein­fath qui ne pou­vait es­pé­rer une meilleure ré­com­pense de­vant son pu­blic.

Les meilleurs ri­deurs de la pla­nète se sont confron­tés au Da­ne­mark pour 3 titres très convoi­tés. © Evans / ISA

En haut, à gauche : Ti­touan Puyo monte sur la 3e marche du Po­dium LD mas­cu­lin En haut, à droite : Ha­su­lyo prend les de­vants sur les ca­naux de Copenhague et se di­rige vers son 1er titre mon­dial Ci-des­sus, à gauche : Cas­per Stein­fath dé­croche le titre en Sprint de­vant son pu­blic Ci-des­sus, à droite : belle per­for­mance d’Aman­dine Cha­zot, mé­daille d’ar­gent du Sprint.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.