Cou­ver­ture Re­por­tages

26 Guy No­vès Il est ce­lui qui doit re­lan­cer des Bleus bien pâles. Mais qui est le ma­na­ger le plus ti­tré du rugby fran­çais? De son en­fance aux pistes d’athlétisme en pas­sant par le col­lège de Pi­brac et, bien sûr, le Stade Tou­lou­sain, le nou­veau sé­lec­tionne

Tampon! - - Sommaire -

42 Ja­pon De­puis qu’ils ont vu leur sé­lec­tion battre l’afrique du Sud, les Ja­po­nais ont ap­pris à re­dé­cou­vrir le rugby. Voyage dans un pays qui ai­me­rait bien­tôt s’in­vi­ter à la table des grands. 80 Fid­ji On les re­trouve aus­si bien dans le Mor­bi­han que dans le Tarn, tou­jours en short et en tongs. Mais qui sont ces joueurs ve­nus de l’autre bout du monde que les clubs fran­çais s’ar­rachent?

EN­ZO FOR­LET­TA

Per­pi­gnan – En­zo En­zo

Le tex­to de bonne an­née le plus pourri que tu aies re­çu? Un tex­to d’un pote qui m’a juste en­voyé “bonne an­née”, un truc bien en­nuyeux. Y a-t-il une vie avant la mort? Je pense. Par­fois, on a l’im­pres­sion qu’on a vé­cu des choses avant… Oh, mais je suis vrai­ment con, non? Bien sûr qu’il y a une vie avant la mort, et il faut la vivre plei­ne­ment. Est-ce que tu te mates sous les douches? Pas du tout, parce que ça m’est pas ar­ri­vé sou­vent de trou­ver une glace dans mes douches. Cha­cun voit mi­di à sa porte, et toi? Moi je suis content quand il est mi­di parce qu’on mange et c’est l’un des meilleurs mo­ments de la jour­née. La der­nière fois que t’as rougi? En me fai­sant in­ter­vie­wer après USAP-LYON par Cé­cile Grès. Quand j’étais face à Cé­cile, j’ai un peu rougi. Est-ce que pour toi, une quiche sans lar­don, c’est comme un jour sans so­leil? Je suis pas très quiche, mais je pense que pour les ama­teurs de quiche, ça doit bien être triste. Si tu de­vais sé­duire une fille au Moyen Âge, tu l’em­mè­ne­rais où? Je l’em­mè­ne­rais au châ­teau de Louis XIV, c’est ma­gni­fique. C’est le meilleur en­droit pour ser­rer une caille. Si tu croises ta mère sur Tin­der, tu lui dis quoi? Je lui an­nonce qu’il faut qu’on parle sé­rieu­se­ment pour qu’elle s’en­lève.

“Je suis pas très quiche”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.