Spi­rit Tat­too Bon es­prit

Did, 46 ans, et Ch­ris Ne­ro, 32 ans, sont ve­nus l’un de Paris, l’autre d’An­tibes, pour s’ins­tal­ler à Rennes. Le pre­mier y a créé Spi­rit Tat­too en 2007, et a été re­joint par le deuxième en 2009. À eux deux, ils forment une paire ta­len­tueuse et par­fai­te­men

Tatouage Magazine - - Interview - Pro­pos re­cueillis par Alexandre Sar­gos

Ta­touage Ma­ga­zine : Com­ment êtes-vous ar­ri­vés dans le ta­touage ? Did : J’ai ta­toué pen­dant qua­torze ans à Paris chez Ga­by à Dra­gon Tat­too, Aca­de­mic Tat­too, Ame­ri­can Tat­too, etc. J’ai com­men­cé en 1998, au dé­part, j’étais illus­tra­teur. J’ai fait de tout dans le ta­touage, ça m’a ap­pris à trou­ver mon style. J’ai connu la tran­si­tion entre le ta­touage an­cienne et nou­velle écoles. En 2007, je suis de­ve­nu pa­pa, j’ai eu en­vie de chan­ger de vie. Je connais­sais un peu la Bre­tagne, je vou­lais une grande agglomération. La ville de Rennes est ap­pa­rue comme la meilleure des­ti­na­tion et Spi­rit Tat­too est né. Ch­ris Ne­ro : Je de­vais être en CM1 quand j’ai lu mon pre­mier ma­ga­zine de ta­touage. J’ai été à l’ac­cueil cinq ans chez To­ny à No Li­mit Tat­too à An­tibes. Et puis j’ai quit­té le Sud pour la Bre­tagne. Je suis de­ve­nu pier­ceur chez Kor­ry Art Tat­too. Il m’a ap­pris les bases en ta­touage. Son shop a fer­mé et j’ai re­joint Did il y a cinq ans. Il m’a re­mis à ni­veau et de­puis, on ne se quitte plus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.