Des ro­ta­tives ven­dues aux es­thé­ti­ciennes

Tatouage Magazine - - Pionnier -

Avant de ma­nier le der­mo, Co­co ré­pare des mo­tos, mais un grave ac­ci­dent de voi­ture le force à chan­ger de pro­fes­sion, ayant vrai­ment mor­flé aux jambes. Il de­vient com­mer­çant pen­dant une di­zaine d’an­nées, vend des bi­joux fan­tai­sie et de la ma­ro­qui­ne­rie, des ar ticles de Paris, comme on dit. Une nou­velle r econ­ver­sion l e pousse vers l e t atouage. Comme d’autres avant lui, il com­mence chez lui, t atoue ses amis, de­vient de plus en plus pré­cis et per­for mant. I l s aute l e pas, par t ac he­ter du ma­tér i el c hez Br uno à Pi­galle, en re­des­cend avec le nom de son shop. « Même si je m’ap­pelle comme lui, il ne pou­vait pas y a voir deux Bru­no ta­touages. J’ai choi­si le sur­nom qu’on m’a don­né à la suite d’un co­card ra­mas­sé dans une ba­garre. » Co­co ré­cu­père aus­si une adresse en An­gle­terre où il se rend sans par­ler un mot d’an­glais. À Bir min­gham, c’est un an­cien ta­toueur de 84 ans qui fait of­fi ce d’in­ter­prète. Plus tard, il se four­nit chez Jo Ma­ri­na à Nantes, achète des encres amé­ri­caines. Le voi­si­nage est un peu ré­ti­cent au dé­but, mais se rend compte ra­pi­de­ment que Co­co est plu­tôt dis­cret et que son ac­ti­vi­té n’est pas br uyante, le shop n’est pas un lieu de ren­dez- vous, comme ce­lui de Mar­cel à Paris ou Théo à Tou­louse, même s’il res­semble à n’im­porte quelle bou­tique de ta­touage, avec les photos de ses bou­lots col­lées par­tout. L’hy­giène est une exi­gence pour lui, pas éton­nant avec les nom­breux mois qu’il a pas­sés à l’hô­pi­tal. Des amis at­teints du si­da le sen­si­bi­lisent aus­si aux moyens de trans­mis­sion de la ma­la­die. De­puis ses dé­buts, il porte des gants et n’a ja­mais fait deux bou­lots avec les mêmes ai­guilles, « même si un type me de­man­dait de faire just e un point, parce que je ve­nais de ta­touer sa femme » . Comme tout le monde à l’époque, il passe ses ma­ti­nées à pré­pa­rer son ma­té­riel pour la j our­née, sou­der des ai­guilles, stér ili­ser l es needles bars et l es man­chons. I l règle ses ma­chines à l’oreille, des restes de son bou­lot de mé­ca­no, pour bien

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.