L’ami amé­ri­cain

Wind Ri­ver, pre­mier long du scé­na­riste su­per­star Tay­lor She­ri­dan, où il conti­nue de scru­ter l’Amé­rique d’ici et main­te­nant depuis les cimes des mythes folk éter­nels.

Technikart - SuperCannes - - News - Frédéric FOU­BERT

Si­ca­rio, Co­man­che­ria, Wind Ri­ver. Les titres claquent, évi­dents, aus­si évident que le rythme mé­tro­no­mique avec le­quel on les dé­couvre (trois sé­lec­tions can­noises d’af­fi­lée depuis 2015), aus­si évident que l’ir­ré­sis­tible as­cen­sion de leur au­teur, Tay­lor She­ri­dan, l’un des rares scribes adu­lés du nou­veau siècle à ne pas être is­su du vi­vier de la té­lé câ­blée. Un type dont on guette la si­gna­ture comme les spec­ta­teurs 70’s at­ten­daient sans doute celle d’Alan Sharp, quand ce­lui-ci en­chaî­nait The Last Run, Fu­reur

Apache et Night Moves. Le risque, ce se­rait d’es­pé­rer de Wind Ri­ver qu’il ait l’am­pleur d’un troisième film – n’ou­blions pas que ce n’est qu’un coup d’es­sai (un sa­cré­ment bon, d’ailleurs). Le pa­ra­doxe, c’est qu’on le savoure pour­tant, sur­tout, comme une nou­velle pièce du puzzle She­ri­dan, la conclu­sion de ce qu’il ap­pelle sa « tri­lo­gie de la Fron­tière amé­ri­caine mo­derne ». Si­ca­rio ex­plo­rait l’es­pace qui mène d’El Pa­so à Jua­rez,

Co­man­che­ria res­sus­ci­tait les fan­tômes des frères James dans le Texas des vau­tours ca­pi­ta­listes. Ici, Je­re­my Ren­ner traque le sa­lo­pard qui a lais­sé cre­ver une amé­rin­dienne par -15 dans les éten­dues en­nei­gées du Wyo­ming. Du point des ob­ses­sions to­po­gra­phiques et cli­ma­tiques de leur au­teur, c’est un triomphe. La car­to­gra­phie de la scène de crime, le bruit des pas dans la neige, cette pu­tain de mé­téo qui donne en­vie de se dé­fon­cer à la meth, l’éti­quette du ma­ga­sin sur la dou­doune toute neuve d’Eli­za­beth Ol­sen… Un mi­racle d’ob­ser­va­tion so­cio, de ca­rac­té­ri­sa­tion mi­nu­tieuse, de conver­sa­tions amères re­ten­tis­sant dans l’im­men­si­té dé­so­lée, soit tout l’ar­se­nal poé­tique « ha­bi­tuel » de Tay­lor She­ri­dan, au mi­lieu du­quel se loge une scène de fu­sillade de pre­mière bourre qui prouve que cet homme n’est pas doué qu’avec une ma­chine à écrire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.