LA ROUILLE ERIC RI­CHER

Technikart - - SELECTOR LIVRES -

MÉ­TAL HUR­LANT. Mi­chel Dru­cker dé­tes­te­ra cette ren­trée. Comme dans l’im­pres­sion­nant He­le­na de Jé­ré­my Fel – on y re­vien­dra en sep­tembre-, le pre­mier ro­man d’Eric Ri­cher s’ouvre sur une scène où l’on fait su­bir des mal­heurs à un pauvre tou­tou – baptisé Lu­pus. Le ton est don­né : ça va ca­nar­der dans ce dé­cor fou­traque de casse au­to­mo­bile, où gran­dit Noi. Cet ado d’un im­pro­bable pays de l’Est néo­tar­kovs­kien se­ra le hé­ros de ce mys­té­rieux ré­cit d’ap­pren­tis­sage qu’on ima­gine à la dure. Et c’est exac­te­ment. Il y a sa brute de père, bien sûr, et de drôles de types aux so­bri­quets pas pos­sibles, sans ou­blier un re­quin vo­lant (sic) nom­mé Black Shark, al­ter ego de Noi, dont on ne sait pas trop s’il est un ava­tar ima­gi­naire ou bien réel (on se com­prend). Ajou­tez de la tech­no + hea­vy me­tal en si­mul­ta­né, des matchs de MMA, des vé­hi­cules aus­si ca­bos­sés que les hommes et vous au­rez une idée de ce drôle d’ob­jet, dé­con­cer­tant mais dont l’uni­vers bi­gar­ré et la langue ac­cro­cheuse font mouche. Ceux qui ont dé­jà don­né dans le white spi­rit com­pren­dront... B.L. (L’Ogre, 384 p., 21¤)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.