PITER THE GREAT

RÉ­ÉLEC­TION DE VLA­DI­MIR VLADIMIROVICH, BROMANCE SUR FOND DE G7 ENTRE CE DER­NIER ET NOTRE SÉMILLANT JU­PI­TER NA­TIO­NAL, RUSSOPHILIE GA­LO­PANTE, COUPE DU MONDE DE FOOT­BALL… AU­TANT DE RAI­SONS DE S'OF­FRIR SANS TAR­DER UNE ES­CA­PADE À SAINT­PÉ­TERS­BOURG, LA PLUS EUROP

Technikart - - COVER / ISABELLE ADJANI - SÉBASTIEN BARDOS

TOUR­NÉE DES MU­SÉES

Rien ne tel qu’une pe­tite croi­sière en ba­teau-mouche pour s’im­pré­gner de l’am­biance fan­tas­ma­go­rique de Piter (c’est son pe­tit nom), se fa­mi­lia­ri­ser avec sa mo­saïque d’îles et de ca­naux et voir dé­fi­ler la my­riade de pa­lais mul­ti­co­lores et de cou­poles d’or qui les bordent ! Après avoir ar­pen­té les pa­lais Yous­sou­pov, Stro­ga­nov et Men­chi­kov, im­man­quables, di­rec­tion le mu­sée Fa­ber­gé et sa ver­ti­gi­neuse col­lec­tion d’oeufs do­rés du même nom. A quelques en­ca­blures de là, ne ra­tez sous au­cun pré­texte le Mu­sée Russe, qui abrite, dans le cadre éblouis­sant du pa­lais Mi­khaï­lovs­ki, la plus grande col­lec­tion de pein­tures russes au monde. Une vi­site de Pétersbourg ne se­rait évi­dem­ment pas com­plète sans une longue er­rance dans l’Er­mi­tage, co­los­sal pa­que­bot tur­quoise flan­quant la Ne­va. Le plus an­cien, le plus grand et le plus ro­man­tique des mu­sées au monde ! Pour fi­nir sur une touche plus in­ti­miste, ne man­quez pas l’ap­par­te­ment de Pou­ch­kine, là même où le plus illustre des poètes russes ren­dit l’âme suite à un duel avec une ca­naille de Fran­çais ca­va­leur qui vou­lait lui chi­per sa femme.

PÉTERSBOURG CÔ­TÉ CUI­SINE

La scène gas­tro­no­mique de Pe­ter mé­rite à elle seule le dé­tour. De jeunes chefs am­bi­tieux y ouvrent à tour de bras des éta­blis­se­ments ri­va­li­sant de créa­ti­vi­té. Le top mou­moute ? Le très de­si­gn Mo­ro­sh­ka dlya Pu­sh­ki­na et les co­sy Sa­lute Bis­tro et Gras (pas d’in­quié­tudes les control freaks, ça veut dire « Herbe » en Sué­dois), qui re­vi­sitent les clas­siques russes en les agré­men­tant d’une touch scan­di­nave. Pour jouer à fond la carte russ­kov, op­tez pour le chi­cos Tsar, sis dans un vé­ri­table pe­tit pa­lais du XIXe siècle. Pel­me­nis si­bé­riens, ca­viar, renne aux myr­tilles sau­vages et boeuf stro­go­noff, toutes les spé­cia­li­tés de l’em­pire sont à por­tée de four­chettes !

KA­RAOKE, VODKA ET PE­TITES PÉPÉES

Si la ville ne re­luit pas vrai­ment par sa scène club­bing, cô­té bars, Piter a en soute de quoi vous faire dé­lais­ser sans re­grets votre plu­mard. D’au­tant plus si vous êtes un mâle cis­genre à fâ­cheuse ten­dance hé­té­ro­sexuelle… Pour frayer avec les plus belles dié­vou­ch­kas du coin dans une am­biance sym­pa en sif­flant force vod­kas, op­tez pour le Lo­mo­no­sov Bar, le Soul Kit­chen ou le Ne­bar, trois ins­ti­tu­tions, ou pour le Del Mar, où vous vous dé­lec­te­rez de la pas­sion sans bornes de la na­tion russe pour le ka­rao­ké. Pour un trip un peu plus al­ter­no-ber­li­nois, di­rec­tion Sta­cken­sch­nei­der et Fish Fa­brique, et pour ne pas fuir les hisp­ters, le Go­lit­syn Loft, nou­veau spot mé­ga bran­chouille. En­fin, si vous dé­si­rez pas­ser un mo­ment

pei­nard en si­ro­tant un très bon verre de rouge sur fond de mu­sique poin­tue, c’est au Bo­ro­da­bar que ça se passe, à notre sens le meilleur tro­quet de la ville !

NUIT D’AMOUR IN­OU­BLIABLE DANS UN PA­LACE HIS­TO­RIQUE

Quoi de plus sen­suel­le­ment mé­ta­phy­sique que d’en­châs­ser une de vos nuits tor­rides dans celles des il­lustres fi­gures qui firent la gloire de la ville ? Si Pétersbourg compte nombre d’éta­blis­se­ments de re­nom, le Grand Hô­tel Eu­rope est sans au­cun doute le plus my­thique et le plus in­tem­po­rel. Ré­gnant sur la ville de­puis 150 ans, cet im­mense pa­lais pos­sède un charme sur­an­né pro­pre­ment en­sor­ce­lant… Un vé­ri­table pa­lace à voya­ger dans le temps ! Autre hô­tel lé­gen­daire, l’As­to­ria, où Hit­ler pré­voyait - un tan­ti­net pré­ci­pi­tam­ment, le bougre - d’or­ga­ni­ser un ban­quet pour cé­lé­brer sa vic­toire sur la ville, a re­trou­vé une se­conde jeu­nesse sous la hou­lette du groupe Roc­co Forte. Sur­plom­bant la place Saint-Isaac, il offre une vue im­pre­nable sur la ca­thé­drale du même nom et la cé­lèbre sta­tue équestre de Ni­co­las 1er. De quoi inspirer les plus folles ca­val­cades…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.