« BAN­LIEUE CHIC » À PA­RIS

LES MARQUES «BAN­LIEUE CHIC» SE SONT TOUTES INS­TAL­LÉES EN PLEIN PA­RIS – MAIS UNI­QUE­MENT RIVE DROITE. POUR NE PAS TROP S’ÉLOI­GNER DU 93 ?

Technikart - - SOMMAIRE - PAR ÉMELINE ROJO

La street-nip­pone

À mi-che­min entre la ban­lieue pa­ri­sienne, le Ja­pon et la scène un­der­ground de Los An­geles, la de­si­gner de 27 ans Noé­mie Ai­ko Se­baya­shi (de Mantes-la-Ville, dans le 78) a fon­dé sa griffe, avec une col­lec­tion de t-shirts, en 2013. De­puis, son la­bel est de­ve­nu une vraie marque de mode avec une lo­gique de col­lec­tions. Et ex­plose. Big up à sa cas­quette bro­dée « Toi­lettes » (écrit en ja­po­nais). Si vous pré­voyez un voyage là bas, vous voi­là pré­ve­nus. (www.nat­to­fran­co.com)

La plus old-school

La marque du rap­peur Da­baaz (du groupe Trip­tik), son es­thé­tique est ul­tra­sa­tu­rée avec des ins­pi­ra­tions hip-hop des an­nées 90. La marque aux deux « P » est née en 2011 et conti­nue de faire ré­fé­rence. La griffe s’est aus­si fait un nom aux US grâce aux ar­tistes Chuck In­glish, Asher Roth, Save Mo­ney, Dom Ken­ne­dy... Et en France ? Da­baaz shoote son pote Lo­me­pal pour son Ins­ta­gram. (7 Rue de Vau­villiers, Pa­ris 1er) (www.poy­zand­pirlz.com)

La plus ska­teur

Jo­hann Lie­bel et Xiang Fang Ye, deux ska­teurs pas­sés par Noir Ken­ne­dy (LA fri­pe­rie rock du Ma­rais), fondent en 2002 leur la­bel in­dé pa­ri­sien, Was­ted Pa­ris. Ils vendent dans leurs 4 bou­tiques, à la dé­co 100% skate, évi­dem­ment, des pièces Was­ted Pa­ris (es­prit skate culture, mo­tifs old-school), du hard­ware et d’autres marques in­dé­pen­dantes… (5 Rue de Tur­bi­go, Pa­ris 2ème) (www.was­ted.fr)

La plus SoPi

Sté­phane Ash­pool, 36 ans, en­fant du 9ème ar­ron­dis­se­ment, s’est fait connaître en co-fon­dant Pain O Cho­ko­lat, connu pour ses soi­rées my­thiques. Il en­chaîne en créant sa marque en 2008 et, dans la fou­lée, re­looke, en col­la­bo­ra­tion avec Nike, le ter­rain de basket Du­per­ré dans le 9ème en bon­bon­nière pop-art. Dix ans après, tou­jours un hit sur Ins­ta ! (7 Rue Hen­ry Mon­nier, Pa­ris 9ème) (www.pi­galle-pa­ris.com)

Le dé­pôt-vente street

Sur­fer sur la ten­dance du re­cel ? La bonne idée bu­si­ness ! Su­preme, Yee­zy, An­ti So­cial Club, on trouve de tout, même les pièces les plus rares en rup­ture de stock ailleurs, chez ce re­ven­deur street. Ou­vert l’an der­nier, la boutique re­pose sur un prin­cipe de dé­pôt-vente et de com­mande per­son­na­li­sée (ils se chargent de trou­ver l’item ur­ban­wear qui vous fait fan­tas­mer). LE temple du « drop » (pro­duits de marque qui sortent en stock ul­tra li­mi­té). (19 Rue Ti­que­tonne, Pa­ris 2e)

La plus afro-street

Marque fon­dée par Yous­souf et Ma­ma­dou Fo­fa­na en 2015 et ins­tal­lée dans leur boutique de la Goutte d’Or (40 Rue My­rha, Pa­ris 18ème). (Voir notre por­trait.) (www.mai­son-cha­teau­rouge.com)

La plus street-cou­ture

Mê­ler l’uni­vers high fa­shion et le street­wear, c’est le pa­ri de Ch­ris­telle Ko­cher. Ori­gi­naire de la ban­lieue de Stras­bourg, di­plô­mée de Saint Mar­tins et pas­sée par Ch­loé, Em­po­rio Ar­ma­ni, So­nia Ry­kiel (et tou­jours D.A. pour Cha­nel, de sa marque de son plu­mas­sier Le­ma­rié), elle a pris ses quar­tiers dans le 20ème ar­ron­dis­se­ment, d’où elle fait fa­bri­quer ses fringues « street de luxe » par des ar­ti­sans fran­çais. (8 Ci­té du La­by­rinthe, Pa­ris 20e). (www. koche.fr)

Les plus smart

Marque fon­dée par Ste­ven Alexis et Mo­ri­ba-Mau­rice Ko­né en 2015. (Voir notre in­ter­view.) www.ap­ple­co­re­web.com

La plus ur­baine

Fon­dée par Emi­lie et Jean-Jacques Gov le 6 juin 2008 (d’où le nom), Sixth June (dont le slo­gan est « Nous sommes le street­style ») s’adresse au­tant aux mecs qu’aux filles avec des ré­fé­rences tape à l’oeil et R’n’B. Seules fautes de goût : Ch­ris Brown est un fan, et ils ont fait une col­lab’ avec La Fouine. (101 Rue Ber­ger, Pa­ris 1er) (www.six­th­june.com)

L'ar­chi-street

Née de la ren­contre entre Bas­tien Laurent, ban­lieu­sard ori­gi­naire d’une ci­té d’Aul­nay, et Lau­ra Do, qui a gran­di au Ga­bon, Avoc est LA marque de street­wear high-fa­shion pa­ri­sienne. Lui a fait Sciences Po Pa­ris, de la DA en pub (Wie­den + Ken­ne­dy). Elle, des études d’ar­chi et un job pour l’ar­tiste Ma­thias Kiss. Ils se ren­contrent à Amsterdam et fondent « la marque de mode 3.0 de Pa­ris : avant-gar­diste, ar­chi­tec­tu­rale, et poin­tue »… (www.avoc­pa­ris.com)

Le Daft Punk street

Pro­non­cez « Mar­ché­noir ». Fon­dée en 2014 par Yo­ni Zal­berg (qui s’est for­mé en bos­sant chez De­ser­ved, une boutique lon­do­nienne), la marque ul­tra-dis­crète est de­ve­nue en quatre ans l’éten­dard du street­wear fran­çais à l’in­ter­na­tio­nal. Avec des pop-up stores ou­vrant ponc­tuel­le­ment à To­kyo, Hong-Kong, New York, chaque nou­velle re­lease est at­ten­due d’ar­rache pied... La hype du la­bel a ga­gné les stars comme Young Thug, Wiz Kha­li­fa, Ch­ris Brown, Me­tro Boo­min, A$AP Illz... (www.mrc­noir.com)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.