EM­MA­NUEL SAUVAGE, L’HOMME AUX POULES D’OR

« LES POULES, ÇA APAISE ! »

Technikart - - TENDANCE -

Avec son jar­din po­ta­ger et son pou­lailler, l’hô­tel Brach per­met à ses clients de se la jouer ci­ty- jardiniers – à la jour­née. Vi­site gui­dée.

Quel est votre pro­jet ?

Ici, sur l e toit de l ’ hô­tel, i l y a de l a ver­dure par­tout, des grands arbres de deux mètres. On est en pleine na­ture et en même temps on a une belle vue qui do­mine tout Pa­ris. Ce­la per­met d’avoir des plantes aro­ma­tiques qui ser­vi­ront au res­tau­rant, et d’ajou­ter une di­men­sion édu­ca­tive à l ’ hô­tel : faire dé­cou­vrir l a vie d’un po­ta­ger. Les clients vont pou­voir, grâce aux poules du pou­lailler, avoir l eur pe­tit oeuf à l a coque mai­son. Les poules, ça apaise !

Et trou­vez- vous une di­men­sion spi­ri­tuelle au ci­ty jar­di­nage ?

En i ns­tal­lant ce j ar­din po­ta­ger, on vou­lait re­ve­nir aux sources. Re­trou­ver un bout de cam­pagne en pleine ville, c’est un re­tour à

de l oin­tains sou­ve­nirs de va­cances pour beau­coup d’entre nous. Ca ra­jeu­nit !

www. evo­kho­tels. com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.