Il pose son oeil sur les Caen­nais

Tendance Ouest Caen - - NEWS -

Quen­tin Re­nouf vous a peut-être dé­jà ar­rê­tés dans la rue pour vous ti­rer gra­tui­te­ment le por­trait. Dé­marche ori­gi­nale de ce Caen­nais de 25 ans, pas­sion­né de pho­to, qui a lan­cé son pro­jet “Hu­mans of Caen”.

Sin­gu­la­ri­té et na­tu­rel

Dans les rues du cen­tre­ville de Caen, il se pro­mène et ob­serve. “Quand mon re­gard est at­ti­ré par une per­sonne, je me dis qu’il y a peut-être un por­trait à faire”, ex­plique-t-il. Un vi­sage par­ti­cu­lier, un style qui sort de l’or­di­naire, Quen­tin Re­nouf re­cherche la sin­gu­la­ri­té et le na­tu­rel. “J’ex­plique mon pro­jet et les gens sont plu­tôt ré­cep­tifs”. Et c’est par­ti pour un pe­tit shoot as­sez ra­pide. “Ils ne prennent pas la pose, je veux leur vi­sage de tous les jours”.

Le pho­to­graphe a choi­si des in­con­nus parce qu’il n’aime pas prendre en pho­to les gens qu’il connaît. “Dans la rue, il y a plein de gens ins­pi­rants en fait. Je fais confiance à mon oeil sim­ple­ment. C’est une dé­marche qui reste per­son­nelle”. En par­cou­rant sa ga­le­rie pho­to, un per­son­nage bien connu des Caen­nais qui fré­quentent la rue Écuyère ap­pa­raît ce­pen­dant : “Cow­boy” et son em­blé­ma­tique cha­peau, “c’était presque obli­gé”, ri­gole Quen­tin Re­nouf. Pour l’heure, ces por­traits de rue sont pos­tés sur les pages Fa­ce­book et Ins­ta­gram du pho­to­graphe qui ai­me­rait un jour réa­li­ser une ex­po­si­tion.

Quen­tin Re­nouf se ba­lade dans le centre-ville de Caen, à la re­cherche de mo­dèles pour ses por­traits.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.