“Je vais t’égor­ger comme un porc !” pro­met-il

Tendance Ouest Caen - - FAITS DIVERS -

Jeu­di 30 août, un sexa­gé­naire a com­pa­ru de­vant le tri­bu­nal de grande ins­tance de Caen. Il lui était re­pro­ché des me­naces de mort ré­ité­rées, avec une arme, à Grandcamp-Maisy.

Me­nace avec cou­teaux

Au mois de mai, il se rend chez son ex- com­pagne pour “dis­cu­ter”, mais ar­mé d’un cou­teau. Le ton monte et l’homme, hors de lui, se sai­sit d’un cou­teau po­sé sur la table. Avec une arme dans chaque main, il me­nace : “je vais te sai­gner à blanc ! T’égor­ger comme un porc !” Puis prend la fuite. Ef­frayée, la femme porte plainte. À l’au­dience, le pré­ve­nu re­grette. “Elle m’a pro­vo­qué. J’ai per­du le contrôle.” Il ajoute que sa me­nace a été mal com­prise. “Te sai­gner à blanc, ce n’est pas­phy­sique, c’est au ni­veau de l’ar­gent. Tout ce qu’elle pos­sède m’ap­par­tient.” Le pré­sident le re­prend : “votre se­conde me­nace ne peut pas le sug­gé­rer ! Vous aviez deux cou­teaux dans les mains !”

Dé­crit par des amis comme quel­qu’un de ser­viable et gé­né­reux, le pro­cu­reur ad­met le coup de sang mais in­siste sur l’as­pect in­quié­tant de la scène. Trois mois de pri­son avec sur­sis. En guise d’aver­tis­se­ment so­len­nel, la cour le condamne à deux mois de pri­son avec sur­sis et pro­nonce la confis­ca­tion des scel­lés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.