Les lec­teurs s’ex­priment

Tendance Ouest Caen - - DEMAIN - Ma­ry­vonne Per­rotte Caen sur re­dac­tion­caen@ten­dan­ceouest.com

Le Cal­va­dos en vi­gi­lance orange pluie et inon­da­tion

“Caen, sous le cha­pi­teau de Bar­ta­bas… pluie vio­lente et ra­fales qui nous ont as­sour­dis à tel point qu’on croyait qu’il s’agis­sait de la souf­fle­rie ! Trem­pés jus­qu’aux os… nous avons dé­vo­ré mal­gré tout, éblouis, le spec­tacle de Zin­ga­ro… avons mar­ché dans des mares d’eaux boueuses et sa­bleuses pour re­trou­ver nos voi­tures.”

Eliane Ca­ma­ly­sur la page Fa­ce­book de Ten­dance Ouest

Sur la fin de l’uni­ver­si­té po­pu­laire de Mi­chel On­fray

“Mi­chel On­fray culpa­bi­lise tous les po­li­tiques parce que le Conseil Ré­gio­nal ne lui construit pas un am­phi­théâtre de 10 mil­lions ! Il faut des an­nées pour sor­tir de terre des équi­pe­ments cultu­rels, so­ciaux, mé­di­caux, et là en un ou deux ans, on pré­voit un équi­pe­ment pour un homme alors que les ci­toyens n’ont ja­mais été mis au cou­rant. Ses confé­rences sont fort in­té­res­santes, cette”uni­ver­si­té“est po­pu­laire car gra­tuite et n’exige pas de di­plômes, mais la clien­tèle na­tio­nale ou plus, qu’elle draine, n’est pas po­pu­laire… Mi­chel On­fray a tou­jours cla­qué la porte à ceux qui lui ont mis des lo­caux à dis­po­si­tion : Ar­gen­tan, Caen Zé­nith, Deau­ville, et peut-être d’autres, mais à la fin, il faut bien que des in­di­vi­dus payent les tra­vaux et le fonc­tion­ne­ment, of­fert à un seul homme phi­lo­sophe.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.