“La pâ­tis­se­rie, une oeuvre d’art”

Kath­leen Mo­lière se­ra en fi­nale des Olympiades des mé­tiers dans la ca­té­go­rie pâ­tis­se­rie.

Tendance Ouest Caen - - NEWS -

À20 ans, Kath­leen Mo­lière est en der­nière an­née d’ap­pren­tis­sage à Val- de- Reuil pour de­ve­nir pâ­tis­sière. Elle avait sui­vi, au­pa­ra­vant, un CAP pâ­tis­sier et un CAP cho­co­la­tier. “J’ai tou­jours eu en­vie de me lan­cer dans la pâ­tis­se­rie,

ex­plique la jeune femme.

Ça per­met de faire plai­sir aux proches, c’est le des­sert à la fin d’un bon re­pas !” Ce qu’ap­pré­cie Kath­leen Mo­lière avant tout, c’est le cô­té ar­tis­tique des des­serts. “Ce n’est pas juste un gâ­teau, aux Olympiades des mé­tiers je veux mon­trer aux gens que le vi­suel joue beau­coup. On dé­guste une pâ­tis­se­rie avant tout en la re­gar­dant.”

Avoir de l’ima­gi­na­tion

Pour créer ses gâ­teaux, Kath­leen Mo­lière doit avant tout avoir “beau­coup d’ima­gi­na­tion”. “Il faut se ser­vir de tout ce que l’on voit au quo­ti­dien et dans la na­ture”, dé­taille-t-elle avant sa par­ti­ci­pa­tion à la fi­nale des Olympiades des mé­tiers qui se dé­rou­le­ra au Parc des ex­po­si­tions à Caen, du 28 no­vembre au 1er dé­cembre. Après ses études, Kath­leen Mo­lière veut voya­ger. “J’ai en­vie de dé­cou­vrir des cul­tures dif­fé­rentes et voir ain­si un maxi­mum de choses”, pour­suit-elle. Elle compte no­tam­ment dé­cou- vrir les pays an­glo­phones comme le Ca­na­da pour tra­vailler avec des pro­duits lo­caux qui sont for­cé­ment dif­fé­rents de ceux que l’on peut trou­ver en France.

Kath­leen Mo­lière est étu­diante à Val-de-Reuil et par­ti­cipe à la fi­nale des Olympiades des mé­tiers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.