“Je suis fier d’y par­ti­ci­per”

Kyl­lyann Fou­cher est en finale des Olympiades comme mé­ca­ni­cien de vé­hi­cule in­dus­triel.

Tendance Ouest Caen - - LA UNE -

Âgé de 18 ans, Kyl­lyann Fou­cher s’ap­prête à par­ti­ci­per à la finale des Olympiades des mé­tiers, en re­pré­sen­tant la Nor­man­die comme mé­ca­ni­cien de vé­hi­cule in­dus­triel. “C’est une his­toire de fa­mille, mon grand-père et mon oncle te­naient un ga­rage”, se sou­vient- il. Le jeune homme est au­jourd’hui étu­diant en 2e an­née de BTS à SaintHi­laire-du-Har­couët. “J’ai un ni­veau qui est as­sez bon”,

af­firme Kyl­lyann Fou­cher qui se veut confiant avant le dé­but des épreuves. Mais pour­quoi s’être spé­cia­li­sé dans les vé­hi­cules in­dus­triels, c’est- à- dire les ca­mions et les bus : “C’est plus pas­sion­nant car les sys­tèmes ins­tal­lés dans les au­to­mo­biles sont tes­tés au­pa­ra­vant dans les ca­mions.”

Double pré­pa­ra­tion

Au­jourd’hui, Kyl­lyann Fou­cher se dit “fier de par­ti­ci­per aux Olympiades pour don­ner en­vie à d’autres jeunes d’étu­dier dans ce do­maine”. Il sou­ligne aus­si que c’est un do­maine qui “re­crute beau­coup”. Pour re­pré­sen­ter au mieux la Nor­man­die du­rant la finale, le jeune homme fait une pré­pa­ra­tion phy­sique et men­tale, seul ou en équipe. “Je fais aus­si du sport et des pe­tits exer­cices.” En­fin, pour peau­fi­ner son sa­voir-faire, Kyl­lyann Fou­cher ef­fec­tue un stage et en­traîne aus­si ses connais­sances tech­niques chez lui pour être fin prêt le jour de la finale.

Kyl­lyann Fou­cher re­pré­sente la Nor­man­die aux Olympiades pour les mé­tiers de l’au­to­mo­bile.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.