Plon­gez dans le monde vir­tuel

La so­cié­té VRX­plo­rers a ou­vert ses portes fin sep­tembre

Tendance Ouest Caen - - LA UNE -

C’ est la grande mode en ce mo­ment. La réa­li­té vir­tuelle car­tonne dans l’Hexa­gone. De plus en plus d’en­tre­prises se spé­cia­lisent dans ce do­maine. C’est le cas de Ni­co­las Claisse. De­puis fin sep­tembre, ce Caen­nais a ou­vert son centre de jeux, d’ex­pé­riences et de dé­cou­vertes en réa­li­té vir­tuelle, à Carpiquet. “On parle d’ex­pé­riences et de dé­cou­vertes parce que notre cible est avant tout la fa­mille”, pré­cise le gé­rant. Dans 530 m , VRX­plo­rers pro­pose de s’im­mer­ger dans le monde vir­tuel. Les clients peuvent jouer seul ou à plu­sieurs. Sport, jeux d’ar­cade, jeux d’aven­ture, co­mé­die mu­si­cale… Il y en a pour tous les goûts.

Une struc­ture fa­mi­liale

Tout le monde peut en pro­fi­ter. “Il n’y a pas d’âge. Ça va d’un en­fant d’un an à un grand-père de 90 ans”, as- sure- t- il. Des ani­ma­tions sont spé­cia­le­ment dé­diées aux en­fants de moins de 8 ans : des pro­jec­tions in­ter­ac­tives. “On pro­jette une image au sol et les en­fants peuvent jouer. Par exemple, ils peuvent ti­rer dans des bal­lons. Et ils sont pris en charge par une ani­ma­trice. Les pa­rents peuvent pro­fi­ter des jeux”, ex­plique Ni­co­las Claisse. Les casques de réa­li­té vir­tuelle sont ac­ces­sibles dès 8 ans. Il est vi- ve­ment conseillé de lais­ser l’en­fant jouer quelques mi­nutes (entre 5 à 8 mi­nutes). “Il est im­por­tant qu’il fasse des pauses, pour re­po­ser ses yeux. En­suite, il peut re­jouer”, in­siste le spé­cia­liste.

✔ Pra­tique. 178 rue du poi­rier à Carpiquet. Du mer­cre­di au di­manche. Entre 12 et 30 eu­ros. Tél : 02 31 95 12 75.

Les casques de réa­li­té vir­tuelle sont ac­ces­sibles dès 8 ans. Mais des ani­ma­tions sont pro­po­sés aux tout-pe­tits.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.