Les centres de dé­pis­tage du VIH ne fer­me­ront pas

Tendance Ouest Rouen - - NEWS -

Qui pour re­prendre la ges­tion des Centres gra­tuits d’in­for­ma­tion de dé­pis­tage et de diag­nos­tic (CeGIDD) du VIH en Seine-Ma­ri­time ? Ac­tuel­le­ment, ceux-ci sont gé­rés par le CHU de Rouen et le Con­seil dé­par­te­men­tal, mais ce der­nier a dé­ci­dé de se désen­ga­ger au 31 dé­cembre 2018. L’Agence ré­gio­nale de san­té (ARS) de Nor­man­die, qui dé­lègue et fi­nance cette ges­tion, doit donc trou­ver un autre opé­ra­teur.

De nou­veaux opé­ra­teurs

Un ap­pel d’offres a été lan­cé, avec un ca­hier des charges à res­pec­ter. La di­rec­trice gé­né­rale de l’ARS, Ch­ris­tine Gar­del, as­sure que tout se­ra bien opé­ra­tion­nel : “Il y au­ra des opé­ra­teurs pour réa­li­ser ces dé­pis­tages en jan­vier 2019”. Des as­so­cia­tions, des éta­blis­se­ments de san­té ou en­core des groupes por­tés par l’As­su­rance ma­la­die pour­raient ain­si prendre le re­lais du Con­seil dé­par­te­men­tal. “Plu­sieurs types d’opé­ra­teurs sont pos­sibles et nous cou­vri­rons les mêmes ter­ri­toires que ceux du Dé­par­te­ment”, pour­suit Ch­ris­tine Gar­del. Au­cune fer­me­ture de centre de dé­pis­tage n’est donc pré­vue. Dans cette ré­or­ga­ni­sa­tion, le CHU de Rouen de­vrait d’ailleurs élar­gir sa zone de ges­tion des CeGIDD dans un pé­ri­mètre si­tué au­tour de l’ag­glo­mé­ra­tion rouen­naise.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.