Le pro­jet de fu­sion in­quiète des ha­bi­tants

Tendance Ouest Rouen - - NEWS -

La com­mune eu­roise de Caumont de­vrait fu­sion­ner avec la voi­sine de La Bouille pour ne faire plus qu’une. Consé­quence : Caumont quit­te­rait le dé­par­te­ment de l’Eure pour in­té­grer ce­lui de la Seine-Ma­ri­time mais aus­si la Mé­tro­pole Rouen Nor­man­die. Sauf que cette op­tique in­quiète no­tam­ment les ha­bi­tants de Caumont, et tout par­ti­cu­liè­re­ment les pa­rents d’élèves.

Une pé­ti­tion a été mise en ligne et ré­colte dé­jà plus de 700 si­gna­tures tan­dis qu’un ras­sem­ble­ment a été or­ga­ni­sé, lun­di 8 oc­tobre sur la place de la mai­rie. Pour cause : le pro­jet de fu­sion est bien avan­cé puisque les deux conseils mu­ni­ci­paux se sont pro­non­cés fa­vo­ra­ble­ment. Mais le vote à Caumont était “condi­tion­né à deux points concer­nant la sco­la­ri­té”, ex­plique Sa­muel Du­tier, ad­joint au maire de Caumont en charge des af­faires sco­laires. “Les en­sei­gnants de­vaient pou­voir res­ter dans l’école et le sec­teur pour le col­lège de­vait res­ter ce­lui de BourgA­chard.”

Chan­ge­ment de col­lège

“Ces deux points étaient des condi­tions du vote sauf que le conseil mu­ni­ci­pal a vo­té le pro­jet de fu­sion sans que ces points de blo­cage ne soient le­vés”, re­grette Sa­muel Du­tier qui confirme éga­le­ment l’ab­sence de sou­tien de la part de l’aca­dé­mie de Rouen. En consé­quence, si la fu­sion ar­rive à son terme, les en­sei­gnants de l’école de Caumont pour­raient être af­fec­tés dans un autre éta­blis­se­ment et le sec­teur de rat­ta­che­ment pour le col­lège se­rait Grand- Cou­ronne et non plus Bourg-Achard.

La Bouille de­vrait fu­sion­ner avec Caumont, dans l’Eure, qui re­join­drait ain­si la Seine-Ma­ri­time.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.