Une marche blanche pour sou­te­nir l’hô­pi­tal du Bel­vé­dère

Tendance Ouest Rouen - - NEWS -

Les usa­gers du centre hos­pi­ta­lier du Bel­vé­dère à Mont-Saint-Ai­gnan sont ap­pe­lés à se mo­bi­li­ser sa­me­di 13 oc­tobre. Une marche blanche est or­ga­ni­sée à par­tir de 13h30 de­vant l’éta­blis­se­ment en di­rec­tion du par­vis de la ca­thé­drale de Rouen.

Un hô­pi­tal “plus hu­main”

Il s’agit de mon­trer l’at­ta­che­ment des pa­tients à cet hô­pi­tal qui est le pre­mier en Nor­man­die en termes d’ac­cou­che­ment avec plus de 3 000 nais­sances chaque an­née. Mais l’éta­blis­se­ment fait face à un dé­fi­cit im­por­tant après de lourds in­ves­tis­se­ments en 2016. Un rap­pro­che­ment avec le CHU de Rouen est donc à l’étude. “J’ai en­vie de conti­nuer à avoir le choix du sys­tème de soin que je veux”, ex­plique Fa­bienne Fen­drich, pa­tiente ré­gu­lière de l’hô­pi­tal et membre de l’As­so­cia­tion de dé­fense des usa­gers du Bel­vé­dère. “C’est un hô­pi­tal qui, his­to­ri­que­ment, est im­por­tant dans l’uni­vers des Rouen­nais et des Mé­tro­po­li­tains, c’est une ins­ti­tu­tion.” Fa­bienne Fen­drich est no­tam­ment sen­sible à la ques­tion de la gynécologie au sein du Bel­vé­dère. “À l’hô­pi­tal, c’est autre chose, nous pou­vons avoir ici une échelle plus hu­maine, même s’il ne faut pas op­po­ser l’un contre l’autre, pour­suit l’usa­gère, on a be­soin aus­si d’une mé­de­cine à une autre vi­tesse.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.