Ils veulent blo­quer toute l’ag­glo­mé­ra­tion

Tendance Ouest Rouen - - LA UNE -

Plus de 2 800 membres dé­jà réunis, en l’es­pace de quelques jours. La page Fa­ce­book Blo­cage na­tio­nal Rouen est l’une com­mu­nau­tés qui prend le mieux sur les ré­seaux so­ciaux. Son but ? Or­ga­ni­ser un blo­cage rou­tier aux abords de Rouen, le sa­me­di 17 no­vembre, à l’ins­tar de nom­breuses villes en France, pour pro­tes­ter contre la hausse du prix des car­bu­rants. Et ce n’est pas la seule.

Dif­fé­rents points de blo­cage

À un peu moins d’un mois du ras­sem­ble­ment, les ini­tia­tives sont en­core quelque peu épar­pillées. Mais des idées com­munes émergent pour en­ca­drer la ma­ni­fes­ta­tion. Par exemple, à Rouen, dif­fé­rents points de blo­cage ont dé­jà été ci­blés et re­viennent ré­gu­liè­re­ment dans les mes­sages des in­ter­nautes, comme le rond-point des vaches ou le pont Flau­bert. Pour le mo­ment, l’heure est à l’ap­pel pour sa­voir com­bien de per­sonnes pour­raient par­ti­ci­per sur chaque point de blo­cage. D’ailleurs, si vous croi­sez une voi­ture avec un gi­let jaune sur le ta­bleau de bord, c’est un signe pour in­di­quer que son conduc­teur veut par­ti­ci­per à la ma­ni­fes­ta­tion. L’autre point souvent rap­pe­lé par les me­neurs de ces mou­ve­ments, c’est la né­ces­si­té de créer des ras­sem­ble­ments pa­ci­fiques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.