/Le lait, mau­vais pour les vaches?

The Point of You - - TRUTHSERUM / SÉRUMDEVÉRITÉ -

Certes, le spec­ta­cle de nos laitières se prélas­sant sur l’herbe n’est pas en­core à met­tre au passé. Mais pour quelques chanceuses lâchées dans nos verts pâ­turages, com­bien en retrou­vet-on cloîtrées dans de gi­gan­tesques éta­bles, soumises à des ca­dences in­fer­nales qui ru­inent leurs pis et leur santé? Privées dès la nais­sance des veaux qu’on leur fait porter avec régu­lar­ité, gavées de com­plé­ments al­i­men­taires et d’an­tibi­o­tiques, blessées par les traites répétées, nom­bre de vaches ne con­nais­sent qu’une vie de souf­frances, avant d’aboutir, au bout de quelques an­nées, dans les couloirs de l’abat­toir. Un triste sort qu’elles doivent es­sen­tielle­ment à notre appétit tou­jours plus grand pour les pro­duits lac­tés, et con­tre lequel les as­so­ci­a­tions de sauve­g­arde an­i­male mili­tent ac­tive­ment, en prô­nant, outre le re­tour à des él­e­vages moins in­ten­sifs et plus hu­mains, une prise de con­science glob­ale des con­som­ma­teurs, lesquels sont vive­ment en­gagés à dimin­uer leur con­som­ma­tion de SURGuLWV ODFWéV HW à PRGL­fiHU OHuUV KDELWuGHV DOLPHQWDLUHV. (Q VH tour­nant no­tam­ment vers le bio, qui of­fre, outre un lait de qual­ité supérieure, de meilleures con­di­tions de vie à nos laitières et un plus grand re­spect de l’en­vi­ron­nement.

Newspapers in English

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.