260 lo­ge­ments en construc­tion

Toutes les Nouvelles (Rambouillet / Chevreuse) - - La Une - Ly­siane Ro­bin

Sa­me­di, le maire Éve­lyne Aubert avait choi­si les très beaux sa­lons du châ­teau du Mes­nil-saint-de­nis pour pré­sen­ter ses voeux à ses conci­toyens.

Elle était en­tou­rée d’élus dé­par­te­men­taux, d’yves Van­de­walle pré­sident du Parc na­tu­rel ré­gio­nal de la Haute Val­lée de Che­vreuse (PNR), des pré­si­dents et vice-pré­si­dents des conseils com­mu­nau­taires, des maires des com­munes voi­sines, de son conseil mu­ni­ci­pal et du nou­veau conseil mu­ni­ci­pal des jeunes. Après avoir sa­lué la pré­sence de tous « qui sou­ligne la co­hé­sion qui règne dans notre sec­teur » , la maire a évo­qué les évé­ne­ments ma­jeurs de l’an­née écou­lée.

Trois opé­ra­tions de lo­ge­ments so­ciaux bien en­ga­gées

Par­mi les ac­tions phares de l’an­née écou­lée, il y eut d’abord l’éla­bo­ra­tion du plan lo­cal d’ur­ba­nisme en col­la­bo­ra­tion avec la po­pu­la­tion et les conseils de

quar­tier. « Le dé­fi est de pré­voir la né­ces­saire évo­lu­tion de l’ur­ba­nisme pour les 15 à 20 pro­chaines an­nées tout en res­pec­tant la qua­li­té de vie au Mes­nil-saint-de­nis.treize opé­ra­tions pro­gram­mées sont pré­vues: trois portent sur la pro­tec­tion pa­tri­mo­niale du bourg et des ha­meaux, les dix autres concernent des sec­teurs sus­cep­tibles d’être ur­ba­ni­sés à terme » , a pré­ci­sé la pre­mière édile.

« Trois opé­ra­tions sont dé­jà bien en­ga­gées et par­ti­cipent à l’ef­fort de la com­mune en ma­tière de loi SRU et de lo­ge­ments ai­dés. Il s’agit du site de l’ancien mar­ché pour 54 lo­ge­ments so­ciaux, le site du par­king de la pis­cine pour 31 lo­ge­ments so­ciaux et le site du Foyer Sul­ly pour 175 lo­ge­ments dont 90 so­ciaux et 20 in­ter­mé­diaires en lo­ca­tion » , a ajou­té le maire. « Ces pro­grammes de qua­li­té, conçus pour res­pec­ter l’en­vi­ron­ne­ment et le dé­ve­lop­pe­ment du­rable, ont été sa­lués par les ser­vices de l’état. La com­mune pour­rait ob­te­nir le la­bel du pre­mier éco-quar­tier du Parc na­tu­rel ré­gio­nal. »

De nou­velles construc­tions si­gni­fient pré­voir aus­si des ser­vices pu­blics. La com­mune a donc plan­ché sur l’éta­blis­se­ment d’un ca­hier des charges pour un nou­veau centre de loi­sirs, un groupe sco­laire neuf pour le sec­teur du Bois-du-fay et des lo­caux pour le re­lais des as­sis­tantes ma­ter­nelles. Un pre- mier contrat dé­par­te­men­tal a été mon­té avant le 31 dé­cembre. Un se­cond concer­nant uni­que­ment le groupe sco­laire doit suivre.

La fibre op­tique en 2018

Après le pas­sé, les pro­jets pour 2017 ont été abor­dés. Éve­lyne Aubert a émis un pre

mier voeu na­tio­nal : « Que l’an­née élec­to­rale ma­jeure qui s’an­nonce voit émer­ger une per­son­na­li­té forte, loin des si­rènes po­pu­listes, le pays de­vant s’en­ga­ger dans un dé­bat dé­mo­cra­tique de qua­li­té. » Son se­cond voeu concerne la ré­gion du Sud-yve­lines. « Les dé­cou­pages ad­mi­nis­tra­tifs ré­cents brouillant les modes de com­mu­ni­ca­tion, nous, élus de­vons tra­vailler en com­plé­men­ta­ri­té et non en op­po-

si­tion. Je pro­pose des ren­contres su­pra- com­mu­nales sur les grands su­jets comme les tran­sports et dé­place

ments » , a-t-elle pré­ci­sé. Re­bon­dis­sant sur ce su­jet, elle a sa­lué l’ins­tal­la­tion d’un vé­hi­cule élec­trique par l’in­ter­com­mu­na­li­té de­vant la mai­rie et les bornes élec­triques de re­charge au nombre de trois dans la com­mune. Pour l’ave­nir la com­mune ai­me­rait voir le lan­ce­ment de pe­tites na­vettes élec­triques pour re­joindre les gares, faute de trans­port col­lec­tif suf­fi­sant.

Son troi­sième voeu a été pour la com­mune. La maire sou­haite l’ap­pro­ba­tion du PLU et en­cou­rage la po­pu­la­tion à par­ti­ci­per à l’en­quête pu­blique qui se dé­roule jus­qu’au 16 fé­vrier. Elle at­tend la dé­cli­nai­son des pro­po­si­tions du plan de cir­cu­la­tion et l’éla­bo­ra­tion de contrats ré­gio-

naux pour fi­nan­cer des pro­jets d’équi­pe­ment.

Par­mi les bonnes nou­velles an­non­cées, il en est une d’im­por­tance puis­qu’il s’agit de l’ar

ri­vée de la fibre op­tique. « Les études et les tra­vaux dé­bu­te­ront cette an­née pour une mise en place sû­re­ment dé­but 2018 » . Un autre motif de sa­tis­fac­tion

concerne les fi­nances. « De­puis 2014 nous n’avons pas aug­men­té les taux d’im­po­si­tion com­mu­naux. Nous avons ré­duit nos in­ves­tis­se­ments et de­man­dé un ef­fort aux as­so­cia­tions. Les fi­nances de la com­mune sont saines et nous avons des ré­serves im­por­tantes. Ce­pen­dant la baisse des do­ta­tions se pour­suit, alors au re­gard des be­soins d’équi­pe­ment de­vrons- nous aug­men­ter un peu les im­pôts ? Le dé­bat d’orien­ta­tion bud­gé­taire en fé­vrier le dé­ter­mi­ne­ra » , a ex­pli­qué Éve­lyne Aubert.

Pour la mu­ni­ci­pa­li­té ces voeux étaient aus­si l’op­por­tu­ni­té d’ex­pri­mer sa gra­ti­tude et d’ho­no­rer plu­sieurs conci­toyens en leur re­met­tant des mé­dailles du dé­voue­ment pour leur im­pli­ca­tion dans la vie de la com­mune (lire en­ca­dré).

La cé­ré­mo­nie s’est ter­mi­née par une al­lo­ca­tion d’yves Van­de­walle, pré­sident du PNR qui a dé­cla­ré qu’il dé­fen­drait tou­jours l’em­ploi lo­cal, se bat­trait contre la fu­sion Yve­lines/ Hauts-de-seine, afin de pré­ser­ver avant tout la qua­li­té de vie de son ter­ri­toire et des com­munes qui le com­pose.

Éve­lyne Aubert a pré­sen­té ses voeux, en­tou­rée d’élus dé­par­te­men­taux et lo­caux, de son conseil mu­ni­ci­pal et du conseil mu­ni­ci­pal des jeunes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.