Le maire s’op­pose à la li­mi­ta­tion de des man­dats

■THOI­RY

Toutes les Nouvelles (Rambouillet / Chevreuse) - - Rambouillet -

C’est main­te­nant une tra­di­tion bien éta­blie dans la com­mune. Les voeux, le maire de Thoi­ry tient à les pré­sen­ter au mois de juin. Et c’est plu­tôt dans une am­biance de gar­den-par­ty que Fran­çois Mou­tot a ac­cueilli ses in­vi­tés, jeu­di der­nier, au jar­din de la Croix­buis­sée pour leur sou­hai­ter la bonne an­née.

Se­rait-ce jus­te­ment ce dé­ca­lage dans le ca­len­drier qui rend les choses moins so­len­nelles ? Tou­jours est-il que le dis­cours du pre­mier élu a été ser­vi dans la dé­tente et la bonne hu­meur, ponc­tué, comme à son ha­bi­tude, de plai­san­te­ries et de bons mots. Mais la lé­gè­re­té du ton n’a rien en­le­vé au sé­rieux du fond et des actions de la mu­ni­ci­pa­li­té. Fran­çois Mou­tot, qui ne pra­tique pas la langue de bois, a cri­ti­qué la vo­lon­té de li­mi­ter le nombre de man­dats suc­ces­sifs des élus lo­caux des pe­tites com­munes. « La ges­tion com­mu­nale né­ces­site de la conti­nui­té et dans des com­munes telles que celles du can­ton il est évident que nos pro­jets mettent 18 à 20 ans à sor­tir. Si l’on in­sur­gé.

En re­vanche, il s’est ré­joui de la dis­pa­ri­tion du SIVOM af­fir­mant qu’avec « une vo­lon­té po­li­tique, on ar­rive à ré­duire les struc­tures », sou­li­gnant ain­si que la com­mune était

Bien­tôt une mai­son des ser­vices

Mais ce­ci n’em­pêche pas l’abou­tis­se­ment de cer­tains pro­jets im­por­tants pour la com­mune. Le maire en a énu­mé­ré trois. Le pre­mier est ce­lui me­né en col­la­bo­ra­tion avec l’école, le conseil mu­ni­ci­pal et des gé­néa­lo­gistes lo­caux. Il consiste à réa­li­ser une mo­no­gra­phie des Thoi­ry­siens qui se sont bat­tus et sont morts pour la France du­rant la guerre de 1914-1918.

Le deuxième est un pro­jet de sé­cu­ri­sa­tion avec la réa­li­sa­tion, après des an­nées de ges­ta­tion, d’une liai­son douce entre le quar­tier de Villar­ceaux et les écoles.

En­fin, un pro­jet so­cial qui se­ra réa­li­sé avec la col­la­bo­ra­tion de la pré­fec­ture. Il per­met­tra, avec l’ins­tal­la­tion d’une mai­son des ser­vices dans un bâ­ti­ment proche de la mai­rie, d’as­su­rer une per­ma­nence avec les ad­mi­nis­tra­tions des villages alen­tour pour les ser­vices so­ciaux ou l’em­ploi par exemple. Fran­çois Mou­tot a pro­fi­té de l’oc­ca­sion pour sa­luer le tra­vail de tous les in­ter­ve­nants dans la vie de la com­mune avant de sou­hai­ter la bien­ve­nue aux nou­veaux ar­ri­vants et de re­mettre les mé­dailles du tra­vail.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.