Le trau­ma­tisme tou­jours pré­sent

Toutes les Nouvelles (Rambouillet / Chevreuse) - - La Une - Phi­lippe Co­hen

Il y a un an, les eaux ac­cu­mu­lées en fo­rêt ont dé­va­lé tel un tsu­na­mi dans Ram­bouillet, tou­chant de plein fouet les sec­teurs si­tués le plus bas géo­gra­phi­que­ment. La Ville en­tend prendre ses res­pon­sa­bi­li­tés pour évi­ter qu’un tel phé­no­mène se re­pro­duise. Re­fonte du sys­tème hy­drau­lique

« J’at­tends les conclu­sions qui doivent être ren­dues le 7-8 juillet. Et je me laisse le droit de lan­cer un plan de tra­vaux sans at­tendre », an­nonce le maire, Marc Ro­bert. Une re­fonte du sys­tème hy­drau­lique qui n’a pas eu la ca­pa­ci­té d’ab­sor­ber le dé­luge, la créa­tion d’un ou plu­sieurs bas­sins de ré­ten­tion pour ar­rê­ter le dé­fer­le­ment : plu­sieurs pistes se­ront an­non­cées pour pro­té­ger Ram­bouillet d’autres épi­sodes d’inon­da­tions. L’étude qui va don­ner les ur­gences en terme de tra­vaux s’ins­crit aus­si dans la ré­vi­sion to­tale du sché­ma di­rec­teur de l’eau et de l’as­sai­nis­se­ment. Avant la ré­vi­sion, le pre­mier rap­port doit don­ner des me­sures pré­cises pour pré­ve­nir les inon­da­tions.

Pour ai­der la Ville à in­ter­ve­nir ra­pi­de­ment, l’état a ac­cor­dé une sub­ven­tion à hau­teur d’un mil­lion d’eu­ros. La com­mune a mis de son cô­té une somme d’1,5 mil­lion d’eu­ros sur ce poste en re­por­tant la suite du chan­tier du quar­tier Beau­so­leil. « C’est un souffle nou­veau pour la réa­li­sa­tion de tra­vaux », avait sou­li­gné le maire, Marc Ro­bert, qui en­tend tra­vailler avec l’en­semble des par­te­naires comme le Do­maine na­tio­nal de Ram­bouillet qui oc­cupe une place im­por­tante et stra­té­gique pour ab­sor­ber les eaux.

Mais Marc Ro­bert de­mande aus­si que le pro­blème soit trai­té plus en amont par L’ONF (Of­fice na­tio­nal des fo­rêts) qui a en charge la ges­tion du ré­seau hy­drau­lique du mas­sif fo­res­tier. Il a été ré­pon­du, pour l’heure, que l’or­ga­nisme d’état n’avait pas les moyens. Le maire en­tend prendre ses res­pon­sa­bi­li­tés mais ne pas se sub­sti­tuer à l’état sur ce point.

À cet en­droit, l’élu es­time qu’il se­rait ju­di­cieux d’ins­tal­ler des vannes élec­tro­niques et non

pas de main­te­nir des vannes ma­nuelles comme celles qui existent ac­tuel­le­ment au Coupe-gorge. Il fau­drait s’ins­pi­rer de la ges­tion hy­drau­lique de la Val­lée de la Bièvre qui est « ex­cep­tion­nelle ».

La confi­gu­ra­tion en pente de ce bas­sin-ver­sant entre Le Per­ray et Ram­bouillet mé­rite des so­lu­tions adap­tées et une autre ges­tion du ré­seau hy­drau­lique. À no­ter, que ce sec­teur ne dé­pend pas du syn­di­cat Sma­ger qui s’oc­cupe du ré­seau des étangs de Hol­lande et de l’étang de la Tour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.