JO 2024 : les Yve­lines se­ront bien site olym­pique

Pa­ris est dé­sor­mais as­su­ré d’ob­te­nir les Jeux Olym­piques d’été en 2024. Les Yve­lines ac­cueille­ront sept épreuves et quatre sites olym­piques à Saint-quen­tin-en-yve­lines et Ver­sailles. Avec l’es­poir de re­tom­bées im­por­tantes.

Toutes les Nouvelles (Rambouillet / Chevreuse) - - L’actu Du Département -

Cet été, ve­nez pas­ser une jour­née à l’es­pace Ram­bouillet. Ce lieu per­met aux vi­si­teurs d’être plus proche de la na­ture. Par­tez à la dé­cou­verte des ani­maux dans leur es­pace na­tu­rel. Pre­nez votre sac à dos, votre pique-nique, une bou­teille d’eau et le plan four­ni par le parc, et ex­plo­rez cal­me­ment la fo­rêt.

Un es­pace pique-nique est pré­vu à l’intérieur du parc. Il vous per­met de man­ger à l’ombre et au sec. Pen­dant les va­cances et en fin de se­maine, un es­pace res­tau­ra­tion vous pro­pose des re­pas ra­pides abor­dables. Les ani­maux sont ré­par­tis dans quatre es­paces dif­fé­rents, re­liés par des sen­tiers. N’hé­si­tez pas à vous éloi­gner du che­min pour avoir plus de chance de les trou­ver. de ces ani­maux peu com­muns.

La Fo­rêt sau­vage vous ré­serve son lot de sur­prise. Ou­vrez grand les yeux et les oreilles, soyez dis­cret et pa­tient. Vous pour­rez avoir la chance de voir une biche et son faon, ou un grand cerf… Mais au-de­là des cer­vi­dés, vous pour­rez aus­si tom­ber au dé­tour d’un che­min sur un san­glier, en train de prendre un bain de boue et de man­ger tran­quille­ment, qui par­ti­ra si vous êtes trop proche de lui.

L’été, les coins d’ombres sont pri­vi­lé­giés par les vi­si­teurs mais aus­si par les ani­maux. Scru­tez at­ten­ti­ve­ment les fou­gères, vous ver­rez sû­re­ment des bois dé­pas­sés et des oreilles qui écoutent at­ten­ti­ve­ment les alen­tours.

Per­sé­vé­rance et dis­cré­tion sont in­dis­pen­sables. Le plai­sir que vous au­rez en ob­ser­vant un trou­peau de daims ou de che­vreuils, en dé­cou­vrant la fuite du san­glier ou même avec un peu de chance une biche et son faon, tout ce­ci vaut le coup d’être pa­tient. Les ani­maux au­tour de vous sont des ani­maux sau­vages. Même s’ils sont ha­bi­tués à voir des vi­si­teurs chaque jour, pour votre propre sé­cu­ri­té et votre plai­sir, res­tez calme. Vous de­vez avoir un com­por­te­ment res­pon­sable pour que votre vi­site se passe au mieux.

Les ani­maux laissent quelques traces de leurs pas­sages, vous lais­sant ain­si des in­dices : crottes de cerf ou de biche, em­preintes de san­glier, jeunes pousses brou­tées, herbes pié­ti­nées ou en­core tronc grat­té…

En plus des ani­maux à quatre pattes, la Fo­rêt des aigles vous per­met de dé­cou­vrir plus de 120 ra­paces, de 30 es­pèces dif­fé­rentes (chouettes, hi­boux, mi­lans, buses, fau­cons, aigles, vau­tours…). Leurs condi­tions de vies sont fa­vo­rables à leur épa­nouis­se­ment. Vous pour­rez dé­cou­vrir ces es­pèces avec un cir­cuit de grandes vo­lières, ain­si qu’une aire de pré­sen­ta­tion. Une équipe de fau­con­niers pro­fes­sion­nels de l’of­fice na­tio­nal des fo­rêts en­tre­tient cet es­pace et pour­ra ré­pondre à vos ques­tions.

Des pro­grammes de re­pro­duc­tion sont mis en place sur le site, no­tam­ment pour des es­pèces pro­té­gées. Il par­ti­cipe aux pro­grammes de conser­va­tions in­ter­na­tio­naux.

Pour com­plé­ter votre vi­site, des re­pré­sen­ta­tions en com­pa­gnie de ra­paces ont lieu à heures fixes plu­sieurs fois par jour. Des dé­mons­tra­tions de vol en plein ciel sont ani­mées par une équipe de fau­con­niers. Un spec­tacle d’une de­mi-heure à quelques mètres du spec­ta­teur, per­met­tant de dé­cou­vrir de nom­breux oi­seaux : chouettes, hi­boux, mi­lans, buses, fau­cons, aigles, vau­tours… Le fau­con­nier vous don­ne­ra des in­for­ma­tions sur les com­por­te­ments de ces ra­paces mais aus­si des pré­cau­tions à avoir pour la conver­sa­tion de l’es­pèce.

Carte IGN : 2215 OT

Ba­li­sage : 1 à 2 > blanc-rouge (GR 655) 2 à 3 > blanc-rouge (GR 11 & GR 655) 3 à 6 > blanc-rouge (GR 11) 6 à 1 > blanc-rouge (ac­cès GR 11)

Par­tez à la dé­cou­verte de la fo­rêt de Mé­ri­don et de son châ­teau, de Che­vreuse et les bords de l’yvette ponc­tués de jo­lis pe­tits ponts (ex­ten­sion pos­sible aux châ­teaux de Bre­teuil et de la Ma­de­leine).

1- De la gare suivre la D838 à gauche, l’ave­nue Guy-de­cou­ber­tin, à droite, sur 800 m. Tour­ner à droite ave­nue des Mo­lières, pas­ser un pont, em­prun­ter à gauche un sen­tier en sous-bois et le suivre jus­qu’à une route. (Le GR 11 ar­rive de la gauche et a un par­cours com­mun avec le GR 655 sur 1 km)

2- Tra­ver­ser la route et conti­nuer à suivre la plate-forme de l’an­cienne voie fer­rée Pa­ris-li­mours.

3- Des­cendre le ta­lus sur la droite (le GR 655 conti­nue tout droit) et re­joindre un bon che­min me­nant à droite à l’en­trée de Boul­lay-lès­troux. Tra­ver­ser la D 41 et suivre en face un che­min de terre qui s’in­curve à gauche pour tra­ver­ser une zone de culture (peu de ba­li­sage). A 400 m, tour­ner à droite, puis, à 900 m, en­core à droite pour at­teindre le ha­meau d’ Her­bou­villiers. (A Her­bou­villiers, en sui­vant à gauche le ba­li­sage du PNR de la Haute Val­lée de Che­vreuse, pos­si­bi­li­té d’at­teindre le châ­teau de Bre­teuil, à 900 m).

4- Tra­ver­ser la D 41. Pé­né­trer à gauche dans le bois du Tar­te­let et à 150 m, suivre à droite une large al­lée fo­res­tière. Conti­nuer en lon­geant l’orée du bois jus­qu’au châ­teau de Mé­ri­don (XIXE siècle).

5- Cou­per une pe­tite route et conti­nuer tout droit, dans la fo­rêt pour en­suite des­cendre vers Che­vreuse. Suivre la route à gauche, puis au car­re­four, celle de droite. Après le pont, em­prun­ter la pre­mière ruelle à droite et suivre l’yvette jus­qu’à l’an­cien la­voir. Fran­chir le pont, suivre la ruelle de Man­dart, la rue à droite et mon­ter la rue La­lande, à gauche, pour ar­ri­ver place des Halles. (Pos­si­bi­li­té de mon­ter au châ­teau de la Ma­de­leine, par le che­min Jean-ra­cine - GR 11, à 600 m) 6- Prendre la rue de Pa­ris à droite, la rue Sa­vou­ré à droite et la rue de la Di­vi­sion-le­clerc à gauche. Avant la mai­rie, des­cendre à droite, tra­ver­ser le pont et suivre la ri­vière à gauche. Prendre la pre­mière rue à droite, puis la rue à gauche qui se pro­longe par un che­min. En sui­vant la route à gauche re­joindre le point de dé­part (1).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.