Pol­lu­tion de l’yvette : des ri­ve­rains ex­cé­dés

■LES ES­SARTS-LE-ROI Ca va de mal en pis. De­puis le mois d’avril, Fla­vienne et Thier­ry Ro­di­tis ne peuvent plus pro­fi­ter de leur ter­rasse et de leur jar­din, rue du Four-à-briques. La rai­son ? L’af­fluent de l’yvette qui passe dans leur pro­prié­té est de plus

Toutes les Nouvelles (Rambouillet / Chevreuse) - - L’actu -

Claude Gé­not.

un « hom­mage à deux voix » au maire. « C’est un homme dont le par­cours marque cette si belle com­mune de Che­vreuse. C’est un ami, un col­lègue et plus que ce­la. Tout au long de sa vie, il s’est mis au ser­vice des autres », a rap­pe­lé le deuxième per­son­nage de l’etat. Et d’ajou­ter, « jus­qu’au bout, il a mo­bi­li­sé son éner­gie. Che­vreuse, les Che­vro­tins, Claude les a ser­vis au des­sus de tout, en hé­ros ».

« Un peu de la val­lée de Che­vreuse qui s’en va »

Valérie Pé­cresse, an­cienne dé­pu­tée du sec­teur a no­té qu’entre le « dé­part de Jacques Fi­delle et ce­lui de Claude, c’est un pe­tit peu de la val­lée de Che­vreuse qui s’en va ». Et c’est avec une « im­mense tris­tesse » qu’elle a évo­qué le maire de Che­vreuse, sa pu­deur, son cou­rage, son hu­ma­ni­té et son ca­rac­tère bien af­fir­mé. « Il sa­vait ta­per du poing sur la table, il était dé­ter­mi­né à al­ler jus­qu’au bout de ses idées. »

« Nous res­te­rons au­près de vous. Claude au­rait vou­lu que vous conti­nuiez », a lan­cé Valérie Pé­cresse aux élus du conseil mu­ni­ci­pal.

A l’is­sue de la cé­ré­mo­nie re­li­gieuse, Claude Gé­not a été in­hu­mé au ci­me­tière de Che­vreuse dans l’in­ti­mi­té fa­mi­liale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.