Les tri­ath­lètes de­barquent !

Faire pro­fi­ter le groupe. « Le triath­lon est un sport dif­fi­cile et so­li­taire. L’as­pect as­so­cia­tif met du so­cial là-de­dans parce qu’il y a un par­tage ou un échange suite aux com­pé­ti­tions, la se­cré­taire de l’as­so­cia­tion. Les en­traî­ne­ments en com­mun consiste

Toutes les Nouvelles (Rambouillet / Chevreuse) - - Rambouillet -

Après quinze an­nées pas­sées à Mont­fort l’amau­ry, le Hé­ris­son bridge-club a dé­mé­na­gé pour s’ins­tal­ler dans de nou­veaux et vastes lo­caux à Mé­ré, tout près de la gare SNCF de Mé­ré-mont­fort l’amau­ry, au-des­sus de la sta­tion-ser­vice Ca­si­no.

Une si­tua­tion géo­gra­phique cen­trale, en bor­dure de la RN 12, qui le rend très fa­ci­le­ment ac­ces­sible de­puis les villes et vil­lages alen­tour. C’est ain­si que les adhé­rents ou vi­si­teurs du Club viennent de tous les en­vi­rons : Neauphle, Jouars-pont­char­train, Villiers-saint-fré­dé­ric, Hou­dan, Mont­fort, Ram­bouillet, Dreux, Le Ches­nay…..

Un vaste par­king gra­tuit est à leur dis­po­si­tion. Le club dis­pose main­te­nant de 260m2 en­tiè­re­ment dé­diés à la pra­tique du bridge et peut ac­cueillir jus­qu’à 30 tables, si be­soin, pour de grandes com­pé­ti­tions ou tour­nois ca­ri­ta­tifs.

Il se­ra dé­sor­mais ou­vert tous les jours de la se­maine (sauf le week-end) pour un tour­noi les après-mi­dis à 14h, et chaque ven­dre­di soir à 20h15. Au to­tal, au moins six tour­nois par se­maine dont cer­tains pré­sen­te­ront des par­ti­cu­la­ri­tés :

- Tous les mer­cre­dis, un clas­se­ment à han­di­cap per­met aux joueurs moins ex­pé­ri­men­tés de se confron­ter à des com­pé­ti­teurs che­vron­nés avec de meilleures chances de suc­cès.

- Un jo­ker se­ra tou­jours pré­sent pour être le par­te­naire d’un joueur ve­nant seul. C’est ain­si que toute per­sonne ar­ri­vant, à l’im­pro­viste, est cer­taine de trou­ver un par­te­naire et de jouer.

- Un jeu­di par mois, un tour­noi d’ac­ces­sion, ré­ser­vé aux joueurs les moins ex­pé­ri­men­tés, se­ra or­ga­ni­sé en pa­ral­lèle du tour­noi de ré­gu­la­ri­té jour­na­lier.

- Deux ou trois fois par an, le tour­noi du jeu­di as­so­cie­ra des joueurs de ni­veaux dif­fé­rents.

- Les ven­dre­dis soir sont ré­ser­vés aux du­pli­cates, ex­cellent en­traî­ne­ment pour ceux qui par­ti­cipent aux com­pé­ti­tions par quatre.

- Des tour­nois si­mul­ta­nés rem­placent les tour­nois de ré­gu­la­ri­té. Ils fi­gurent à l’agen­da édi­té par le co­mi­té du Val de Seine.

L’école de bridge pro­fite de l’es­pace dis­po­nible pour élar­gir son offre d’en­sei­gne­ments.

Les dé­bu­tants, joueurs dé­jà confir­més et les ama­teurs de com­pé­ti­tions trou­ve­ront le ni­veau qui leur convient avec des en­sei­gnants de haut de­gré de com­pé­tence. C’est ain­si que se­ront pris en charge cou­rant sep­tembre :

- Les dé­bu­tants sur un cycle de 3 ans par Éve­lyne Cham­pa­gnac.

- Les joueurs qui veulent se per­fec­tion­ner, les mar­dis après­mi­di et un ven­dre­di ma­tin chaque mois, par Pas­cale Thuillez (cham­pionne de France et vice-cham­pionne d’eu­rope). Un stage de trois jours est pré­vu pour fin sep­tembre.

- Les joueurs de com­pé­ti­tion, par Laurent Thuillez, di­rec­teur des com­pé­ti­tions au co­mi­té du Val de Seine, à par­tir d’oc­tobre.

En 2016/2017, le Hé­ris­son comp­tait plus de 130 li­cen­ciés. « Pour la nou­velle sai­son qui s’est ou­verte le 1er juillet, le club es­père voir ar­ri­ver de nou­veaux adhé­rents et de nom­breux vi­si­teurs, at­ti­rés par la proxi­mi­té, les fa­ci­li­tés d’ac­cès et de par­king, son école de bridge ain­si que par la grande va­rié­té de ses tour­nois, et la qua­li­té de ses lo­caux », concluent les membres du bu­reau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.