Gé­rard Lar­cher : « Le Sé­nat, la voix dif­fé­rente »

PO­LI­TIQUE. « C’est le meilleur score que je n’ai ja­mais fait. C’est au-de­là de nos es­pé­rances mal­gré une concur­rence très im­por­tante », confiait, ven­dre­di der­nier dans sa per­ma­nence de Ram­bouillet, Gé­rard Lar­cher, ré­élu pré­sident du Sé­nat. Dans les Yve­lin

Toutes les Nouvelles (Rambouillet / Chevreuse) - - L'Actu -

Que vous ont dit les élus ?

On a trou­vé des élus las­sés par des ré­formes suc­ces­sives. La las­si­tude parce qu’on ne cesse de leur trans­fé­rer des res­pon­sa­bi­li­tés nou­velles ou on leur en re­tire. Par exemple, l’af­faire des cartes d’iden­ti­té re­ti­rées aux pe­tites com­munes est sans doute une er­reur ma­jeure, pas seule­ment psy­cho­lo­gique mais aus­si parce qu’ils sont la proxi­mi­té. Dans un pays qui ne va pas très bien, la proxi­mi­té, c’est le maire, l’ad­joint, le con­seil mu­ni­ci­pal. J’ai pu l’éprou­ver quand j’étais maire, Marc Ro­bert, le maire de Ram­bouillet aus­si, on se tourne d’abord vers le maire. Il y a un be­soin fou de proxi­mi­té !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.