L’amap ré­clame la salle Le­luc

Toutes les Nouvelles (Versailles / Saint-Quentin-en-Yvelines) - - La Une - F. D. Lau­ra Fram­bourg

Chaque jeu­di soir, c’est le même ma­nège. Pen­dant une bonne de­mi-heure, ils sont une bonne quin­zaine à se rendre dans le ga­rage de Char­lotte Da Cun­ha, dans le quar­tier de l’epi-d’or, à Saint-cyr-l’ecole. Adhé­rents à l’amap (as­so­cia­tion pour le main­tien d’une agri­cul­ture pay­sanne), ils viennent cher­cher leur pa­nier de lé­gumes, leurs oeufs, leurs fruits ou leur pain. L’or­ga­ni­sa­tion est bien hui­lée. Mais un pe­tit grain de sable per­turbe la ma­chine de­puis quelques mois.

Une op­po­si­tion de prin­cipe ?

Les adhé­rents de l’amap ai­me­raient bien dé­mé­na­ger. D’abord parce que Char­lotte Da Cun­ha ne peut pas éter­nel­le­ment uti­li­ser son ga­rage. En­suite parce qu’ils ai­me­raient ou­vrir plus lar­ge­ment leurs portes, aug­men­ter le nombre d’adhé­rents.

Dans cette dy­na­mique, l’as­so­cia­tion a de­man­dé au maire s’il vou­lait bien ac­cor­der un cré­neau dans une salle du com­plexe spor­tif Mau­rice-le­luc. « Elle se trouve dans notre quar­tier et nous avons re­mar­qué qu’elle est dis­po­nible au mo­ment où nous en au­rions be­soin. »

La mu­ni­ci­pa­li­té a of­fi­ciel­le­ment ré­pon­du par la né­ga­tive. « On nous a in­di­qué que cette pièce était ré­ser­vée aux as­so­cia­tions spor­tives. On nous a aus­si dit que nous vé­hi­cu­lions l’idée de com­merce et que nous ne payons pas Ma­thys et Théo, des frères ju­meaux de 7 ans, com­plètent. « Les murs sont des grandes lettres. Du coup on peut voir ce qui se passe de­hors et on n’a pas l’im­pres­sion d’être en­fer­més. C’est cer­tain : on va ap­prendre plein de choses plus fa­ci­le­ment ! » Leur ma­man ap­prouve : « Elle est bien conçue et jo­lie. »

A eux tous, le maire a for­mu­lé un con­seil : « Soyez cu­rieux de tout et ac­teurs de votre vie ! »

Un nom ins­pi­ré d’un ro­man

Pour me­ner à bien ce pro­jet, Fré­dé­rique Che­min, di­plô­mée des Beaux-arts, in­ter­vien­dra une fois par mois dans les crèches « pour for­mer les équipes et mettre en place une ligne conduc­trice avec des thèmes ».

Ariane Wa­ché Rau­gel, mère de quatre en­fants, est aus­si en­tre­pre­neuse. En 2011, elle a fon­dé Bb­book, une pla­te­forme de ré­ser­va­tion de place en crèche sur in­ter­net, de­puis cé­dée au géant So­dexo. Elle a ga­gné le prix Ma­man tra­vaille en 2013 et le prix de l’en­tre­pre­neuse en 2014.

Pour trou­ver le nom de ses éta­blis­se­ments, elle s’est ins­pi­rée du ro­man Les Co­lo­riés, d’alexandre Jar­din. Le livre « suit des en­fants qui vi­sitent le monde et vivent à leur rythme. C’est le but de la crèche, pro­po­ser mais pas im­po­ser. Ça al­lait aus­si bien avec l’idée d’art », dé­clare-telle.

Trois autres éta­blis­se­ments Les Co­lo­riés sont sur le point d’ou­vrir à Saint-cyr-l’ecole, Ville­preux et Achères : « Il y a des be­soins en termes de crèche au­jourd’hui, et beau­coup de de­mandes ne sont pas pour­vues ».

C’est pour ré­pondre à ces de­mandes qu’une cin­quième crèche s’ins­tal­le­ra à Ver­sailles en dé­but d’an­née pro­chaine.

Pour pro­tes­ter, les adhé­rents de l’amap ont fait leur dis­tri­bu­tion de­vant la salle qu’ils de­mandent à la mai­rie. Les fa­milles ont été in­vi­tées à par­ti­ci­per à l’inau­gu­ra­tion de la nou­velle école Jac­que­line-de-ro­mil­ly, dans le quar­tier Charles-re­nard. La cr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.