Mi­jote et Su­crine, une cui­sine mai­son

Toutes les Nouvelles (Versailles / Saint-Quentin-en-Yvelines) - - Le Dossier De La Semaine -

C’est aux abords de La Celles-les-bordes, au coeur du Parc na­tu­rel ré­gio­nal de la Haute Val­lée de Che­vreuse, que se si­tue la Ferme de la Noue. Clau­die et Phi­lippe élèvent de­puis 2000 un trou­peau di­ver­si­fié. On trouve, au­jourd’hui, une soixan­taine de chèvres et leurs boucs, plus d’une cen­taine de bre­bis, des co­chons, des vaches, quelques la­pins, quelques poules, des oies et une dou­zaine de ruches. Tous, bien sûr, éle­vés en plein air. À quelques mètres de là, un ver­ger d’une cin­quan­taine de pom­miers de va­rié­tés an­ciennes per­met la pro­duc­tion de jus de pomme ar­ti­sa­nal. L’ex­ploi­ta­tion est conduite en agri­cul­ture bio­lo­gique. En juin, la fro­ma­ge­rie de cette ferme s’est agran­die pas­sant de 6 à 60 m2 ! Une pe­tite ré­vo­lu­tion. « Tout change. Le lait de la traite du ma­tin ar­rive di­rec­te­ment dans le tank à lait sto­cké et re­froi­di. Au­pa­ra­vant, je de­vais trans­por­ter le lait dans une cruche. Je gagne au to­tal trois heures de temps sur le caillage, mou­lage, dé­mou­lage, sa­lage et mise au hâ­loir pour af­fi­nage », confie la fer­mière, Clau­die.

Ce confort en­fin trou­vé lui per­met au­jourd’hui d’aug­men­ter ra­pi­de­ment sa fa­bri­ca­tion de mou­lé, brique, do­du, py­ra­mide. Outre la vente di­recte, la ferme de La Noue pour­ra ali­men­ter plus d’une ving­taine D’AMAP et des bou­tiques bio à Son­champ, Ma­gny ou Cou­lon (28). Du coup, le nombre de chèvres lai­tières est pas­sé de 40 à 57. ▲Ferme de La Noue, sur la RD 61, La Celle-les-bordes. fer­me­de­la­noue@gmail. com

Clau­die Le Qué­ré dans sa nou­velle fro­ma­ge­rie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.