Les fleurs sau­vages font de la ré­sis­tance

Toutes les Nouvelles (Versailles / Saint-Quentin-en-Yvelines) - - L’actu Du Département - Gaëlle Nays

Les bo­ta­nistes tirent ré­gu­liè­re­ment la son­nette d’alarme : les fleurs sau­vages dis­pa­raissent en Ile-de-france. His­to­ri­que­ment, 1 300 sous-es­pèces de plantes à fleurs poussent dans les Yve­lines, mais seule­ment 1 200 sont ac­tuel­le­ment re­cen­sées.

« Il faut rap­pe­ler que 80 es­pèces sont éteintes en Ile­france et plus de la moi­tié ne sont pas dans la ca­té­go­rie ’’non en dan­ger’’. Un tiers de la flore fran­ci­lienne est éteinte ou en dan­ger », ex­plique Gé­rard Ar­nal, au­teur de plu­sieurs livres sur le su­jet, an­cien di­rec­teur ad­joint au Conser­va­toire bo­ta­nique na­tio­nal du bas­sin pa­ri­sien (CBNBP).

« J’ex­plique ce phé­no­mène par l’in­ten­si­fi­ca­tion de l’agri­cul­ture. L’uti­li­sa­tion d’en­grais pour mettre en va­leur les sols pauvres et d’her­bi­cide, mais aus­si dans la dé­prise agri­cole dans cer­tains cas, contri­buent à la dis­pa­ri­tion d’es­pèces », ajoute-t-il. Bien sûr, des plans de sur­vie et de sui­vi sont lan­cés. Au sein de la Ré­serve na­tu­relle na­tio­nale, la lutte contre le dé­ve­lop­pe­ment sau­vage de la fo­rêt per­met de voir re­ve­nir des prai­ries. En fo­rêt de Ram­bouillet, le sui­vi réa­li­sé par des agents de L’ONF (of­fice na­tio­nal des fo­rêts) est ré­gu­lier (voir en­ca­dré en bas à droite).

Mais mal­gré des cir­cons­tances dé­fa­vo­rables, les plantes fleu­ries dis­pa­raissent ra­re­ment de ma­nière dé­fi­ni­tive. « On ne peut ja­mais af­fir­mer qu’une plante a dis­pa­ru dé­fi­ni­ti­ve­ment. Plus le temps passe, plus c’est im­pro­bable, mais il est pos­sible de les re­trou­ver un jour », se ré­jouit le spé­cia­liste. Son ac­ti­vi­té d’au­teur l’a ame­né à re­cen­ser des es­pèces et, ain­si, à consta­ter le re­tour de fleurs que l’on croyait dis­pa­rues. Avec Joanne An­glade-gar­nier, la conser­va­trice de la ré­serve de Saint-quen­tin-en-yve­lines, il a réa­li­sé un livre qui re­cense les es­pèces pré­sentes sur ce site. Le Po­ten­tille d’an­gle­terre y a été re­trou­vé en 2013, alors qu’il n’avait pas été vu de­puis 1958.

A l’in­verse, une très jo­lie fleur, l’an­ten­na­ria dioi­ca, n’a pas été re­vue de­puis 1934, en rai­son cer­tai­ne­ment de l’em­boi­se­ment des landes. « Elle se main­te­nait grâce au pâ­tu­rage, et aus­si aux in­cen­dies de fo­rêts, comme à Ram­bouillet », ex­plique Gé­rard Ar­nal.

De nou­velles es­pèces font leur ap­pa­ri­tion ou poussent plus abon­dam­ment, en rai­son cer­tai­ne­ment du ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique. « Ces néo-in­di­gènes ar­rivent na­tu­rel­le­ment. Ain­si, l’an­drya­la in­te­gri­fo­lia a pu re­mon­ter du sud de la France », avance-t-il. Se­lon le spé­cia­liste, deux plantes, peu­têtre ar­ri­vées for­tui­te­ment, ont aus­si pris leurs quar­tiers, sans que le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique soit lié à leur im­plan­ta­tion : l’eri­ge­ron ca­na­de­nis et l’eri­ge­ron Su­ma­tren­sis.

Les fleurs sau­vages sont nom­breuses dans les Yve­lines à avoir tou­jours un bel ave­nir. Les gra­mi­nées, les com­po­sées et les lé­gu­mi­neuses ont réus­si à per­sis­ter mal­gré la pol­lu­tion et em­bel­lissent tou­jours la cam­pagne yve­li­noise.

Mal­gré des chan­ge­ments dans les terres, quelque 1 200 es­pèces de plantes à fleurs sub­sistent dans les Yve­lines. Le spé­cia­liste Gé­rard Ar­nal, au­teur de plu­sieurs livres sur le su­jet, a consta­té que des fleurs que l’on croyait dis­pa­rues re­viennent. Des plantes sur­veillées de près ■PRA­TIQUE « Flore et dis­pa­ri­tion de l’étang de Saint-quen­tin-eny­ve­lines et de ses abords », par Gé­rard Ar­nal et Joanne An­glade-gar­nier. 2015. Dis­po­nible à l’ac­cueil de la ré­serve. « Les plantes pro­té­gées d’ile-de-france » de Gé­rard Ar­nal. 1996. Bio­tope.

élus par des élec­teurs, rap­pelle Mar­tin Lé­vrier. Je pense qu’ils ont en­ten­du le mes­sage des élec­tions pré­si­den­tielle et lé­gis­la­tives. Il ne faut pas sous-es­ti­mer les élus lo­caux qui se sentent li­bé­rés », ajoute Jean-paul De­le­voye, pré­sident de la Com­mis­sion na­tio­nale d’in­ves­ti­ture d’en Marche !

Quant à la crainte des élus lo­caux de voir dis­pa­raître la taxe d’ha­bi­ta­tion, les can­di­dats de La Ré­pu­blique en marche ne croient pas que ce­la puisse faire pen­cher la ba­lance en leur dé­fa­veur. « C’est un point de dé­part qui va en­ga­ger un tra­vail d’écoute et en com­mun entre l’état et les col­lec­ti­vi­tés », pré­cise Mar­tin Lé­vrier.

Gé­rard Ar­nal, fin connais­seur de la flore yve­li­noise, a consta­té des re­tours de fleurs dis­pa­rues. La prai­rie fleu­rie du Ci­me­tière de l’orme au Ber­ger, à Ma­gny. Le Dian­thus del­toïde, ou oeillet cou­ché a été re­cen­sé sur les com­munes de Poi­gny-la-fo­rêt, Ramb

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.