Le mi­nistre de l’in­té­rieur sou­tient le GIGN

Toutes les Nouvelles (Versailles / Saint-Quentin-en-Yvelines) - - L’actu Du Département - F. Des­serre

« Il est ve­nu en toute sim­pli­ci­té pas­ser un mo­ment avec ceux et celles qui risquent leur vie pour la France, dans des mis­sions très com­plexes ». Ain­si a été ré­su­mée la vi­site de Gé­rard Col­lomb, par son en­tou­rage, ce mer­cre­di 20 sep­tembre. Le mi­nistre de l’in­té­rieur a pas­sé plu­sieurs heures sur le site ul­tra-pro­té­gé de Sa­to­ry, sur les hau­teurs de Ver­sailles. C’est là que tra­vaillent les hommes et femmes du GIGN, le Groupe d’in­ter­ven­tion de la gen­dar­me­rie na­tio­nale.

Gé­rard Col­lomb n’y est pas ve­nu pour faire des an­nonces fra­cas­santes. À ce­la, il a pré­fé­ré par­ta­ger un dé­jeu­ner avec les mi­li­taires, en pri­vé. Ce n’est que par la suite que les portes du Groupe ont été ou­vertes aux élus et à la presse. L’idée étant d’as­sis­ter à plu­sieurs dé­mons­tra­tions, tou­jours mar­quantes. Le tir de confiance en est une. Un homme fait of­fice d’otage. Plu­sieurs ti­reurs d’élite sont pos­tés en dif­fé­rents en­droits. Si­mul­ta­né­ment, ils abattent les cibles po­ten­tielles tout en pré­ser­vant la vic­time. Fin de l’opé­ra­tion. Mais pas fin de la vi­site pour le mi­nistre.

Gé­rard Col­lomb est al­lé ren­con­trer deux équipes dé­ployées lors des at­ten­tats. Les per­son­nels qui les com­posent sont do­tés d’équi­pe­ments très spé­ci­fiques, tant pour l’in­ter­ven­tion di­recte que la pré­pa­ra­tion et l’après. Le mi­nistre s’est lon­gue­ment at­tar­dé au­tour du ma­té­riel uti­li­sé et de cer­tains ef­fec­tifs très par­ti­cu­liers. Il s’agit de chiens uti­li­sés lors des opé­ra­tions, fi­ne­ment dres­sés, ca­pables d’évo­luer si­len­cieu­se­ment et même d’être gui­dés par la­ser.

Et la pis­cine ?

Gui­dé par le co­lo­nel Laurent Phé­lip, pa­tron du GIGN de­puis le 30 mars der­nier, le mi­nistre a si­gné le livre d’or de l’uni­té : « En hom­mage aux femmes et aux hommes du GIGN qui ac­com­plissent en France comme à l’étran­ger un tra­vail exceptionnel. Ils sus­citent notre ad­mi­ra­tion car ce sont eux qui pro­tègent la France et les Fran­çais. » Et d’ajou­ter à l’adresse de tous : « Tout ce­la est as­sez im­pres­sion­nant. C’est une force ex­tra­or­di­naire qui veut tra­vailler en­core plus et être davantage en­ga­gée. Nous al­lons ré­pondre à cette attente. Ce­la n’est pas tom­bé dans l’oreille d’un sourd. »

Le mi­nistre s’est éga­le­ment en­ga­gé à re­gar­der, comme ses pré­dé­ces­seurs l’ont fait, la ques­tion des lo­ge­ments sur le pla­teau de Sa­to­ry. Cette pro­blé­ma­tique, liée à l’an­cien­ne­té des bâ­ti­ments, est un vieux ser­pent de mer. Per­sonne n’a en­core trou­vé les bud­gets pour les ré­ha­bi­li­ter comme pour cer­taines routes. Fran­çois de Ma­zières, le maire de Ver­sailles, s’est aus­si en­tre­te­nu avec Gé­rard Col­lomb au su­jet de la pis­cine. Elle doit fer­mer en juillet pro­chain. Il fau­drait plu­sieurs mil­lions pour la re­mettre en état. L’etat ne semble tou­jours pas dis­po­sé à consa­crer des fonds pour ce­la.

Le mi­nistre de l’in­té­rieur, Gé­rard Col­lomb, s’est ren­du ce mer­cre­di 20 sep­tembre au centre du GIGN, sur les hau­teurs de Ver­sailles. Une vi­site qui te­nait plus de la courtoisie que des grandes an­nonces.

Le pa­tron du GIGN, le co­lo­nel Laurent Phé­lip (à dr.) a gui­dé le mi­nistre de l’in­té­rieur sur le site du GIGN. Un mo­ment de dé­tente après les échanges d’idées ma­ti­naux. Da­vid Mé­tin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.