Ve­nise par l’ob­jec­tif de Serge Bas­sen­ko

Toutes les Nouvelles (Versailles / Saint-Quentin-en-Yvelines) - - Ça Va Se Passer À Versailles -

Du 29 no­vembre au 4 jan­vier, l’uni­ver­si­té In­ter-âges pré­sen­te­ra une ex­po­si­tion de pho­to­gra­phies de Serge Bas­sen­ko, in­ti­tu­lée Par amour pour la Ve­nise d’hier.

Une qua­ran­taine de pho­tos en noir et blanc sur Ve­nise (de jour et de nuit) et sa la­gune, prises entre 1973 et 1989, se­ront ain­si pré­sen­tées.

Serge Bas­sen­ko a pas­sion­né­ment ai­mé Ve­nise et a pas­sé près de 20 ans à la pho­to­gra­phier, dans les an­nées 1970-1990, avant les grands tra­vaux de ré­no­va­tion ré­cents. Il est al­lé dans des en­droits in­con­nus des tou­ristes, dans les ruelles, les pe­tits ca­naux ca­chés qu’on ne peut pas voir de la rive mais que l’on dé­couvre avec sa barque. Il s’est pro­me­né par les nuits sombres et mys­té­rieuses, à peine éclai­rées par de faibles ré­ver­bères et s’est aven­tu­ré jusque dans la la­gune so­li­taire et sau­vage.

Pour les spec­ta­teurs, c’est une dé­cou­verte de la vraie Ve­nise, celle qui est chère au coeur des Vé­ni­tiens, la Ve­nise de tous les jours, tendre et émou­vante, mais dont la beau­té tra­verse le temps. On a l’im­pres­sion d’y re­con­naître la même sé­ré­ni­té que dans les ta­bleaux du pas­sé, cette sé­ré­ni­té qui a don­né son sur­nom à Ve­nise, la Se­re­nis­si­ma.

Rio de l’avo­ga­ria.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.