LAU­RENCE BONNEL

L’ART DU MOU­VE­MENT

TRAVEL EXTRA magazine - - Art -

Lau­rence Bonnel a tou­jours été at­ti­rée par l’art, no­tam­ment par le des­sin, mais c’est un pro­fes­seur qui dé­clen­che­ra dé­fi­ni­ti­ve­ment cette pas­sion. Tout na­tu­rel­le­ment elle adop­te­ra la sculp­ture comme moyen d’ex­pres­sion, qui pour elle est une ren­contre entre la ligne, la

ma­tière et l’idée.

Fas­ci­née par l’in­di­vi­du se dres­sant contre le temps et les cer­ti­tudes, en confron­ta­tion avec l’Autre et soi-même, l’hu­main est très pré­sent

dans son tra­vail.

Si l’ar­tiste a dé­lais­sé les lignes épu­rées elle ex­plore à pré­sent la du­pli­ca­tion et le dy­na­misme. Une fi­gure équi­li­briste dont elle capte l’in­stable tra­ver­sée en ex­plo­rant, par du­pli­ca­tion des formes, la no­tion de pas­sage d’un état phy­sique et émo­tion­nel à un autre.

At­ti­rée par le tra­vail d’ar­tistes tels Du­champ, Bran­cu­si, Freud ou Ro­din, son tra­vail s’ins­crit dans la conti­nui­té de ces maîtres. Jouant avec les angles de vue, elle cherche à cap­ter la quin­tes­sence du mou­ve­ment. Un ques­tion­ne­ment qui a sans nul doute dé­ter­mi­né

le choix de ses su­jets CS

VOYA­GER EN 7 QUES­TIONS

- Train ou avion ? Avion

- Va­lise ou sac de voyage ? Va­lise

- Mer, cam­pagne ou mon­tagne ? Mer

- Votre as­tuce beau­té en voyage ? Il­lu­mi­no Face Oil de Col­bert MD

- L’hô­tel qui vous res­semble ?

Ali­la Villas Soo­ri à Ta­ba­nan en In­do­né­sie

- Un res­tau­rant d’hô­tel que vous ai­mez

par­ti­cu­liè­re­ment ? Le 1947 à Cour­che­vel

- Un bar d’hô­tel où pas­ser un bon mo­ment ?

Le Ides Bar du Whyte Ho­tel à Brook­lin

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.