JOUR 3

Trek - - PUBLI-RÉDACTIONNEL -

Dé­part de Lon­gyear­byen (09:00) – à ski ! Les skis aux pieds, vous êtes ti­rés par une mo­to­neige jus­qu’à Krek­ling­pas­set. On nous laisse en haut de Tell­breen, le gla­cier de Tell, pour que nous puis­sions goû­ter à la neige. De là, nous pou­vons étu­dier les nom­breuses pos­si­bi­li­tés d’iti­né­raires et de des­centes à ski pour les pro­chains jours. Le cam­pe­ment se si­tue sur Fan­gen­breen, le gla­cier de Fan­gen, près du pied de Tell­breen. Les jours sont longs et il ne fait ja­mais vrai­ment nuit – il fait jour tout le temps en Avril et nous pou­vons skier aus­si bien en soi­rée qu’à mi­nuit ! L’in­té­gra­li­té du ter­rain de jeu est à notre dis­po­si­tion pour le wee­kend. Nous dis­po­sons de su­perbes pentes juste au pied de notre cam­pe­ment et, à proxi­mi­té, il y a en­core plus à dé­cou­vrir. Ot­tof­jel­let, Hel­ve­tiaf­jel­let, So­pra­nen, Lu­si­ta­niaf­jel­let… Nous em­por­tons le dé­jeu­ner et des en­cas puis par­tons en ex­plo­ra­tion. Peu­têtre pour­rons-nous re­pé­rer aux ju­melles un ours blanc sur la glace de mer du som­met d’Ot­tof­jel­let... De re­tour au camp, nous sommes vrai­ment prêts pour un dî­ner co­pieux et une bonne nuit de som­meil afin de re­po­ser notre corps pour le len­de­main. La veille nous avons rê­vé de nou­velles des­centes alors que nous pro­fi­tions de la vue de­puis un som­met. Au­jourd’hui nous pou­vons réa­li­ser nos rêves ! Peut-être que de la neige fraîche est tom­bée pen­dant la nuit. Il y a de toute fa­çon suf­fi­sam­ment de neige vierge pour tout le monde dans ce coin. Nous dis­po­sons de toute la jour­née du di­manche avant que nous soyons re­con­duits en ville en mo­to­neige vers 18 h.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.