LE CAMP DE BASE DE L’EVE­REST

NOTRE ITI­NÉ­RAIRE - 12 JOURS

Trek - - SAGA -

Réa­li­sable au dé­part de l’aé­ro­drome de Luk­la, en 11­12 jours en­vi­ron en comp­tant les jour­nées d’ac­cli­ma­ta­tion à l’al­ti­tude (deux jours en­vi­ron), le trek vers le camp de base de l’Eve­rest est l’un des iti­né­raires les plus gran­dioses de la pla­nète. ÉTAPE 1 / LUK­LA – MON­JO 4 h 30 / +150 m / ­300 m

De­puis Luk­la (2 840 m), le sen­tier très amé­na­gé des­cend dou­ce­ment jus­qu’à la ri­vière, la Dudh Kho­si, que l’on fran­chit au ni­veau de Phakding (2 810 m) vil­lage qui peut éga­le­ment ser­vir d’étape. La route vers Mon­jo (2 840 m) monte en­suite dou­ce­ment.

ÉTAPE 2 / MON­JO – NAMCHE BA­ZAR 4 h / +700 m / ­150 m

Juste après Mon­jo (2 840 m), une por­tion as­sez raide dans la fo­rêt per­met d’aper­ce­voir le som­met de l’Eve­rest. Au mi­lieu du tra­jet, le sen­tier fran­chit de nou­veau la ri­vière sur une haute pas­se­relle toute neuve, avant de pour­suivre en la­cets, sa mon­tée jus­qu’à Namche (3 440 m).

ÉTAPE 3 / NAMCHE – TENG­BOCHE 4 h 30 / +600 m / ­400 m

Après une pre­mière jour­née d’ac­cli­ma­ta­tion, en gé­né­ral ef­fec­tuée à Manche, on re­part en bal­con jus­qu’à Sa­na­sa, puis des­cente raide jus­qu’à Phun­ki Ten­ga (3 250 m), re­mon­tée en la­cets jus­qu’à Teng­boche (3 860 m). Vi­site du mo­nas­tère.

ÉTAPE 4 / TENG­BOCHE – PHE­RICHE 6 h / +550 m / ­150 m

Courte des­cente pour tra­ver­ser une pas­se­relle mé­tal­lique sur l’Imja Kho­la, avant de re­mon­ter sur Pang­boche (3 990 m) en rive droite, et d’at­teindre Phe­riche (4 240 m) ou Ding­boche (4 300 m) si l’on en­vi­sage la va­riante de Ch­hu­khung ou le pas­sage du Kong­ma La (5 535 m). Une jour­née en al­ler­re­tour jusque Ch­hun­khung le len­de­main est d’ailleurs une ex­cel­lente idée pour fa­vo­ri­ser l’ac­cli­ma­ta­tion.

ÉTAPE 5 / PHE­RICHE – LO­BUCHE 5 h 30 / +530 m

En quit­tant le vil­lage, le sen­tier monte le long de la crête pour conduire à Dugh­la (4 620 m) au pied de la mo­raine du gla­cier du Khum­bu. Gra­vir cette mo­raine pour at­teindre l’émou­vant mé­mo­rial de Chuk­pi Lha­ra, dé­dié aux (in­nom­brables) grim­peurs morts sur le Toit du monde, puis, une heure plus tard, le ha­meau de Lo­buche (4 910 m).

ÉTAPE 6 / LO­BUCHE – GO­RAK SHEP (+ AS­CEN­SION DU KA­LA PAT­TAR) 1 h 30 / +250 m

(3h AR / +500 m / ­500 m pour le Ka­la Pat­tar) Sen­tier d’abord fa­cile puis pé­nible au mi­lieu des ébou­lis mo­rai­niques du Khan­gri Gla­cier. Ar­ri­vée à Go­rak Shep (5 160 m), puis mon­tée au Ka­la Pat­tar (5 643 m) dans l’après­mi­di.

ÉTAPE 7 / GO­RAK SHEP – DING­BOCHE 4 h / ­750 m

Avant le re­tour sur Ding­boche, pos­si­bi­li­té d’ef­fec­tuer l’al­ler­re­tour jus­qu’au camp de base (4 h AR / +200 m / ­200 m). Des­cente clas­sique jus­qu’à Dugh­la, avant de bi­fur­quer vers la gauche, pour suivre le pla­teau her­beux qui mène sur les hau­teurs de Ding­boche (4 440 m).

ÉTAPE 8 À 10

Re­tour vers Namche Ba­zar et Luk­la par le che­min sui­vi à l’al­ler.

VA­RIANTE 1 L’OP­TION « RIVE DROITE » PAR PHORTSE

Au re­tour, en ar­ri­vant sur Pang­boche, plu­tôt qu’un re­tour par le che­min sui­vi à l’al­ler par le mo­nas­tère de Teng­boche, vous pou­vez op­ter pour l’op­tion « rive droite » qui vous condui­ra dans le vil­lage « ou­blié du tou­risme » de Phortse (3 810 m, 2 h 30, +150 m, ­250 m, étape pos­sible). Le len­de­main, on ren­tre­ra sur Namche (4 h 30, +200 m, ­550 m) en tra­ver­sant la Dudh Ko­shi avant de re­mon­ter jus­qu’au col du Mong La (3 985 m), pour rat­tra­per le sen­tier prin­ci­pal au ni­veau de Sa­na­sa.

VA­RIANTE 2 LE TREK DU CAMP DE BASE EN BOUCLE, PAR LES LACS DE GO­KYO

Sans op­ter pour l’iti­né­raire de la haute route in­té­grale, la va­riante de Go­kyo vous per­met de sor­tir de l’iti­né­raire clas­sique et de réa­li­ser une boucle, plu­tôt qu’un al­ler­re­tour. Dans le sens de la mon­tée, comp­ter 3 jours de­puis Namche Ba­zar pour re­joindre Go­kyo, en fai­sant étape à Dhole (4 100 m, 6 h, +1 200 m, ­700 m), et éven­tuel­le­ment à Ma­ch­her­mo (3 h, +400 m, ­50 m). Le troi­sième jour, on re­joint Go­kyo (4 800 m, 2 h, +350 m) et on pro­fite de l’après­mi­di pour mon­ter au point de vue du Go­kyo Ri (5 450 m, 3 h AR, +650 m, ­650 m) pour y contem­pler le cou­cher du so­leil. De­puis Go­kyo, on re­joint l’iti­né­raire clas­sique du camp de base en em­prun­tant le Cho La (5 420 m), par l’iti­né­raire de la haute route (voir page 44).

EX­TEN­SION CH­HU­KHUNG ET LE CAMP DE BASE DE L’IS­LAND PEAK

De­puis Ding­boche, au re­tour ou à la mon­tée pour fa­vo­ri­ser votre ac­cli­ma­ta­tion, vous pou­vez pré­voir de pas­ser deux ou trois jours dans la val­lée de l’Imja kho­la, vers Ch­hu­khung (2 h, +350 m) et l’Is­land Peak.

→ Ch­hu­khung Ri (5 560 m) 4 h AR / +800 m / ­800 m

Un point de vue ex­cep­tion­nel sur le Ma­ka­lu, le Ba­runtse, le Lhotse Char et l’Ama Da­blam. Sen­tier évident en amont des re­fuges. À faire au cou­cher du so­leil ; la re­des­cente à la fron­tale se fait fa­ci­le­ment.

→ Lac Imja et camp de base de l’Is­land Peak (5 050 m) 5h / + 400 m / ­400 m

Le sen­tier pour mon­ter au lac Imja (voir page 37) tra­verse les mo­raines na­tu­relles qui bloquent le cours d’eau. Ar­ri­vé au ni­veau du camp de base de l’Is­land Peak, en rive droite du lac, la vue est im­pre­nable sur les ice flutes do­mi­nant le lac aux eaux tur­quoise.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.