LE CHADAR

« JULAY ! » ET SOU­RIRES. GLIS­SADES PAR -20 °C ET CORRIDORS DE GEL. VIL­LAGES ET MO­NAS­TÈRES. AU FIL D’UN CHADAR, L’ÉCRIN TI­TA­NESQUE DE L’HI­VER HI­MA­LAYEN CHANGE DE MASQUE, LE TEMPS D’UN ITI­NÉ­RAIRE D’EX­CEP­TION, AUS­SI ÉPHÉ­MÈRE QU’EMPLI DE VIE…

Trek - - SAGA -

Il est 17 heures pas­sées. L’ombre qui nous ac­com­pagne de­puis des heures semble se ren­for­cer avec la tom­bée de la nuit et la ve­nue d’un autre froid. Fin de jour­née sur le fleuve gelé. As­sis sur un ro­cher po­li, au bord de la langue de sable clair, re­gar­der les hautes fa­laises, les vo­lutes de syn­cli­naux frac­tu­rés. Là-haut, à cinq cents mètres au-des­sus du ni­veau de la ri­vière, tout est en­core au so­leil. Rêve d’en­to­mo­lo­giste ? Se sen­tir épin­glé au fond d’un dé­cor ti­ta­nesque, ara­sé de lu­mière claire dont au­cune cha­leur pour­tant ne par­vien­dra jus­qu’à nous… Voyage au pays des ombres ? Un ge­né­vrier qui se dé­coupe au bord des cou­leurs d’une crête loin­taine. Le jeu des strates sus­pen­dues dans l’air. Le crois­sant de la lune pâle a dis­pa­ru des quelques minces de­grés de ciel « ou­vert » au-des­sus de notre étrange monde de fa­laises et de glace : cette nuit, une nou­velle an­née ti­bé­taine com­mence.

UN HI­VER EN HIMALAYA

Se rac­cro­cher à l’al­ti­tude ; 3 370 mètres qui ne veulent rien dire au fil ho­ri­zon­tal du fleuve… Et au nom du lieu : Tas­rak Do. Tas­rak Do ? Le « coin où l’on file vite ». Pour les Zans­ka­ris, la ré­pu­ta­tion de ce cam­pe­ment n’est plus à faire, toute d’his­toires de ge­lures su­bites, doigts et oreilles confon­dus. Bref : le coin le plus fri­go du Chadar. Nous avons de la chance, ce soir, il fait bon. À vue de nez, un pe­tit -20 °C… En re­gar­dant les lueurs des feux s’éle­ver des abris de roche sous les fa­laises, cher­cher vai­ne­ment à re­trou­ver les images « d’avant ». La réa­li­té, ou peut-être plus jus­te­ment en­core l’ir­réa­li­té com­plète de la ri­vière ge­lée a sub­ver­ti tout ima­gi­naire. Même le mot de « trek » ne convient plus : le Chadar est un monde en soi, qui fi­nit par ne plus se si­gni­fier que de lui-même…

Mé­moires de cette dé­faite ma­gni­fique ? Un vol

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.