Sca­nia V8 730 ch « Hell Cat » Sé­same, ouvre… toit

A pre­mière vue, le Sca­nia V8 du Fin­lan­dais Ra­mi Tyn­jälä res­semble à un ca­mion dé­co­ré des plus nor­maux. Mais au-de­là de ses belles pein­tures, cet en­semble rou­tier ré­serve bien d’autres sur­prises. Vi­site gui­dée.

Trucks Mag - - Sommaire - Texte et pho­tos : Ot­to Miedl. Tra­duc­tion : Alice Spren­ger.

A pre­mière vue, le Sca­nia V8 du Fin­lan­dais Ra­mi Tyn­jälä res­semble à un ca­mion dé­co­ré des plus nor­maux. Mais au-de­là de ses belles pein­tures, cet en­semble rou­tier ré­serve bien d’autres sur­prises. Vi­site gui­dée.

Un seul bou­ton pour le char­ge­ment et le dé­char­ge­ment sur toute la lon­gueur

de l’en­semble.

Ra­mi Tyn­jälä, ori­gi­naire d’Ala­jär­vi, en Fin­lande, est tom­bé de­dans. Quand, en­fant, il com­men­çait à s’en­nuyer dans l’en­tre­prise de trans­port fa­mi­liale, il lui suf­fi­sait de sau­ter sur son vé­lo, de tra­ver­ser la rue et de pé­da­ler jus­qu’à la scie­rie voi­sine, où il re­trou­vait les ca­mions de son père et de son grand-père. Il pou­vait ain­si se ba­la­der des heures du­rant au mi­lieu de poids lourds, mais aus­si à tra­vers des mon­ti­cules de grumes et de co­peaux de sciure. « J’ai pas­sé mon en­fance ici, et c’est là que je suis chez moi », ré­sume l’in­té­res­sé tout en vé­ri­fiant le tra­vail d’une grosse char­geuse Vol­vo ap­par­te­nant à la scie­rie Myl­lya­hon Sa­ha Oy. Au­jourd’hui, c’est tout na­tu­rel­le­ment qu’il est à la tête de la so­cié­té créée par son grand-père Un­to en 1956. Et la pas­sion pour la dé­co­ra­tion dans tout ça ? Elle re­monte à deux dé­cen­nies, à l’époque où Ra­mi Tyn­jälä fait la connais­sance de Ju­ha Ris­ti­maa, fils d’un en­tre­pre­neur de La­pua. De­ve­nus ra­pi­de­ment in­sé­pa­rables, ils or­ga­nisent même avec deux autres chefs d’en­tre­prise, Mik­ko et Ari Nu­ka­la, le « Po­wer Truck Show », le plus grand salon Fin­lan­dais dé­dié aux poids lourds et aux uti­li­taires. Alors que les ca­mions dé­co­rés par Ris­ti­maa étin­cellent de nom­breux ac­ces­soires et de cou­leurs vives, les véhicules de son ami ap­pa­raissent, eux, beau­coup plus sobres. Pour son nou­veau Sca­nia qu’il vou­lait bap­ti­ser Hell Cat, Ra­mi Tyn­jälä sou­hai­tait comme em­blème un fé­lin au vi­sage agres­sif. Après être pas­sé entre les mains de l’aé­ro­graphe Pert­tu Pa­pu­nen, au prin­temps 2011, son sou­hait fut ex­hau­cé avec la pré­sence d’une ma­gni­fique pan­thère sur les deux cô­tés ex­té­rieurs du trac­teur.

Des su­per­struc­tures hy­drau­liques ori­gi­nales

Au-de­là de la dé­co­ra­tion, cet en­semble rou­tier ani­mé par un mo­teur V8 de 730 ch et long de 25,25 m pré­sente un mé­ca­nisme so­phis­ti­qué de re­le­vage et de bas­cu­le­ment. Il pos­sède en ef­fet des four­gons hy­drau­liques Lipe fa­bri­qués par le spé­cia­liste en la ma­tière, le Fin­lan­dais Ko­ne­pa­ja Ant­ti Ran­ta Oy, ba­sé à Ylä­myl­ly. Ce sys­tème offre au chauf­feur trois pos­si­bi­li­tés par com­mandes hy­drau­liques : ou­ver­ture et fer­me­ture par bas­cu­le­ment du toit bâ­ché, re­le­vage d’une pa­roi cô­té conduc­teur jus­qu’à son re­pliage par-des­sus le toit, et bas­cu­le­ment de la caisse sur le cô­té gauche. Il suf­fit d’ap­puyer sur un bou­ton pour que tout le vo­lume du four­gon soit accessible sur toute la lar­geur pour le char­ge­ment ou le dé­char­ge­ment. Toutes ces fonc­tions peuvent être ac­ti­vées de l’in­té­rieur de la ca­bine ou de l’ex­té­rieur grâce à une té­lé­com­mande. Le four­gon et sa re­morque dis­posent des mêmes fonc­tions. On peut éga­le­ment na­tu­rel­le­ment ac­cé­der au char­ge­ment « nor­ma­le­ment » par les portes ar­rière. C’est ain­si que Tyn­jälä peut trans­por­ter toutes sortes de vrac : sciure, co­peaux de bois, paillis, tourbe, gra­nu­lés, de même que des planches, ma­driers et autres poutres. En cas de be­soin, des ran­chers peuvent être mon­tés dans le four­gon pour le trans­port de grumes. Un der­nier usage ré­sulte du pur ha­sard. Grâce à sa concep­tion in­gé­nieuse, avec sa pa­roi re­le­vable et son toit en auvent, le four­gon peut ser­vir de stand ou d’abri contre les in­tem­pé­ries. Un ca­mion à tout faire en somme.

Les com­mandes hy­drau­liques de re­le­vage et de bas­cu­le­ment du Hell Cat per­mettent un nombre im­pres­sion­nant de com­bi­nai­sons pour fa­ci­li­ter le char­ge­ment et le dé­char­ge­ment de la mar­chan­dise.

Grâce au toit et à la pa­roi re­le­vables, ac­tion­nables de l’in­té­rieur ou de l’ex­té­rieur via une té­lé­com­mande, le char­ge­ment et le dé­char­ge­ment du Hell Cat se font en un clin d’oeil. Pra­tique quand, comme Ra­mi Tyn­jälä, on est ame­né à trans­por­ter de la sciure et autres gra­nu­lés : une char­geuse rem­plit la re­morque en vrac par le toit et, une fois à des­ti­na­tion, Ra­mi dé­charge en la bas­cu­lant sur le cô­té.

Ra­mi Tyn­jälä « baigne » de­puis tou­jours dans les grumes et autres co­peaux de sciure, que l’en­tre­prise de trans­port de son grand-père de­vait char­ger de­puis la scie­rie voi­sine. C’est donc tout na­tu­rel­le­ment qu’au­jourd’hui, il a re­pris les rênes de l’en­tre­prise fa­mi­liale.

Une ma­gni­fique pan­thère réa­li­sée par l’aé­ro­graphe Pert­tu Pa­pu­nen trône sur les deux cô­tés ex­té­rieurs du trac­teur.

A l’in­té­rieur, la so­no du Sca­nia flatte au­tant les oreilles que les yeux.

Le fond de la cou­chette ra­bat­table rap­pelle en lettres ca­pi­tales la puis­sance

du mo­teur : 730 ch !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.