3. Em­ma­nuel Ga­bo­riau

Trucks Mag - - Enquete -

’est une so­cié­té d’une cen­taine de sa­la­riés. J’y suis de­puis dix ans et je n’ai pas connu d’autres trans­por­teurs. Avant, j’étais res­tau­ra­teur et j’ai dû me re­con­ver­tir. J’ai choi­si la route parce que c’est une pas­sion et on peut ga­gner de l’ar­gent. Ce­la dit, j’ai com­pris qu’il faut se battre pour dé­fendre notre taux ho­raire – il fau­drait ar­ri­ver à 12 voire 13 €/ h – sur­tout quand on a un 44 tonnes et des mil­lions d’eu­ros dans la se­mi. J’en suis à ma 14e nuit hors de chez moi. Pour tout re­pas, je mange un sand­wich ou me ré­chauffe un plat au mi­cro-ondes. Les primes sont dé­ri­soires. C’est un mé­tier de fous et c’est pire dans les grosses en­tre­prises. Au moins, le soir quand je rentre, je peux par­ler avec mon pa­tron. J’adore ce mé­tier, mais je tra­vaille pour ma fa­mille, pas pour moi. Le 15 juillet 2016, j’em­mène ma femme et mes en­fants aux Etats-Unis. Cha­cun ses rêves ! ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.