GRE­GO­RY, 40 ANS

Trucks Mag - - Forum -

J’ai com­men­cé ma car­rière comme cui­si­nier et je suis de­ve­nu rou­tier il y a quinze ans. De­puis l’ex­té­rieur de mon vé­hi­cule, on peut voir des dra­peaux de France, du Royaume-Uni et des Etats-Unis, que j’ai choi­sis parce que je les trou­vais beaux, et de chaque cô­té, deux lances de to­re­ro que j’ai rap­por­tées d’un voyage. A l’in­té­rieur j’ai un fri­go, une té­lé et la clim, et ce qui me per­met de gar­der le contact avec ma fa­mille : mon por­table. Il contient des pho­tos. Je ne me contente pas de plats tout pré­pa­rés, je cui­sine de quoi man­ger deux­trois jours chez moi, et en­suite je fais des courses pour me faire de bons pe­tits plats : du bour­gui­gnon, du sau­té de porc, des poê­lées sa­voyardes ou pé­ri­gour­dines… Je suis équi­pé de cas­se­roles et de co­cottes, ce qui me per­met de bien man­ger pour moins cher que dans les res­tos rou­tiers. Cer­tains af­fichent des ta­rifs bien trop éle­vés com­pa­rés à nos frais de route. J’ai in­ves­ti 300 € pour le fri­go, 100 pour la té­lé, 30 pour le ré­chaud et c’est à peu près tout. J’ai des confrères qui n’hé­sitent pas à payer 500 € pour des gentes en alu ou des op­tions. Si le ca­mion était à moi, je le fe­rais peut-être, mais là c’est juste mon ou­til de tra­vail. Je pré­fère gar­der mon ar­gent pour autre chose. J’ap­pré­cie­rais d’avoir la clim de nuit, pour pou­voir dor­mir cor­rec­te­ment même quand il fait très chaud. Ce­la de­vrait être de sé­rie, car c’est une ques­tion de sé­cu­ri­té que nous puis­sions pas­ser de bonnes nuits.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.