PA­RIS by NIGHT

Ren­contre place des Vosges avec Chi­tose Abe, la créa­trice de Sa­cai.

Vanity Fair (France) - - Vanity Case Style - Syl­vie yeu

Le 30 sep­tembre 2014, au len­de­main de son dé­fi­lé prin­temps- été 2015, la créa­trice ja­po­naise nous a don­né ren­dez-vous, à 20 h 30, entre chien et loup, sous les ar­cades de la place des Vosges. Le jar­din vient à peine de fer­mer quand la ber­line noire aux vitres fu­mées s’ar­rête sans bruit. Chi­tose Abe (née Sa­cai, d’où le nom de sa marque) des­cend, ac­com­pa­gnée par un staff de trois per­sonnes, dont l’une as­sure la tra­duc­tion. Elle dé­gage une ré­serve toute nip­pone qui contraste avec son al­lure de bad girl chic en kilt ou­vert sur un soup­çon de den­telle et des jambes nues. Cette To­kyoïte, for­mée au­près de Rei Ka­wa­ku­bo chez Comme des Gar­çons et de Ju­nya Wa­ta­nabe, pré­sente son tra­vail à Pa­ris de­puis 2011. Ses col­lec­tions femme et homme, qui jux­ta­posent les ma­tières, les formes et les styles dans un es­prit mo­derne et dé­ca­lé, ont séduit les ache­teurs des mul­ti­marques les plus poin­tues : L’Éclai­reur, Co­lette, Mon­taigne Mar­ket et Le Bon Mar­ché. D’ailleurs, cet au­tomne, Sa­cai était l’in­vi­tée d’hon­neur du grand ma­ga­sin qui lui a ré­ser­vé un es­pace de choix dans le cadre de son ex­po­si­tion Le Ja­pon Rive Gauche. Chaque sai­son, la sty­liste passe quelques jours dans la ca­pi­tale au mo­ment des shows. Ses spots pré­fé­rés ? La Concorde et la place des Vosges (elle est des­cen­due plu­sieurs fois au Pavillon de la Reine, l’hô­tel de la place). Et lors­qu’on lui de­mande ce que re­pré­sente cette ville pour elle, elle ré­pond : « Pa­ris, c’est l’en­droit où le rêve de­vient réa­li­té. » —

ha­billée en Sa­cai : robe

san­dales été 2015.

Chi­tose abe est, bien sûr,

au­tomne- hiver 2014-2015,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.