Char­lie

Vanity Fair (France) - - Contributeurs -

Né d’un père peintre et d’une mère poé­tesse, le petit Char­lie ne rê­ve­ra pour­tant que d’une seule chose : être cher­cheur en bio­lo­gie mo­lé­cu­laire. Après quinze an­nées d’études su­pé­rieures cou­ron­nées de suc­cès, la pres­sion fa­mi­liale est mal­heu­reu­se­ment trop forte pour le jeune homme. Il est vi­ve­ment en­cou­ra­gé à trou­ver un « mé­tier plus sé­rieux ». Il ré­in­té­gre­ra le sché­ma fa­mi­lial la mort dans l’âme. De­puis lors, il des­sine des mi­ckeys – no­tam­ment la tri­bune sur (pp. 56-57) sous un pseu­do­nyme l’en­sei­gne­ment des ma­thé­ma­tiques

su­per­ca­li­fra­gi­lis­ti­cex­pia­li­do­cious. ‹

DU­CRET

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.