Léa sey­doux, la fié­vreuse

Vanity Fair (France) - - Correspondance - Clé­lia Co­hen

Avant de la re­trou­ver à la fin de l’an­née

en James Bond girl, for­cé­ment vé­né­neuse, c’est dans une nou­velle adap­ta­tion du Jour­nal d’une femme de chambre d’Oc­tave Mir­beau qu’on pour­ra contem­pler Léa Sey­doux, dès le 1er avril. Sous l’oeil de Be­noît Jac­quot, l’en­fant ché­rie du ci­né­ma fran­çais s’y me­sure à une as­cen­dance pres­ti­gieuse (Pau­lette Go­dard chez Jean Re­noir en 1946, puis Jeanne Mo­reau chez Luis Buñuel en 1964), of­frant au per­son­nage de Cé­les­tine toute la fièvre de son re­gard et la sen­sua­li­té re­te­nue de ses gestes

sus­pen­dus. –

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.