HÉ­LÈNE DAR­ROZE pas­sé à table

La ju­rée de « Top Chef », sa­crée en avril « meilleure femme chef du monde », se sou­met au pe­tit jeu de l’au­to- ana­lyse en 26 ques­tions- ré­ponses et une pho­to- sou­ve­nir.

Vanity Fair (France) - - La Une -

A. À qui ou à quoi ai­me­riez-vous res­sem­bler ? À moi mais avec quelques ki­los en moins en ce mo­ment. B. À qui ou à quoi res­sem­blez-vous ? À quel­qu’un plu­tôt en ac­cord avec elle-même. C. À qui ou à quoi res­sem­ble­rez-vous dans dix ans ? Si je sa­vais... Je suis plu­tôt quel­qu’un qui vit au jour le jour, dans l’ins­tinct. hé­las... dif­fi­cile pour moi de pla­ni­fier ce que je fe­rai ou qui je se­rai dans dix ans. D. Où ai­me­riez-vous être main­te­nant ? Sur le mar­ché de Biar­ritz. E. Qu’est- ce qui vous rend belle ? Ch­ris­telle et Bri­gitte, ma coif­feuse et ma ma­quilleuse sur « Top Chef ». F. Quelle est votre de­vise ? Per­sonne ne me vo­le­ra ce que j’ai dan­sé [titre de son livre sor­ti aux édi­tions du Cherche Mi­di, en 2013]. G. En quoi ex­cel­lez-vous ? Mon mé­tier est de don­ner du bon­heur. C’est aus­si mon ca­rac­tère. Je ne sais pas si j’y ex­celle, mais je m’y ap­plique. H. Que dé­tes­tez-vous plus que tout ? Le men­songe. I. Quel est votre gros mot pré­fé­ré ? Je di­sais sou­vent : « Oh pu­tain ! » Mais de­puis que je suis ma­man, je dis : « Oh pé­tard ! » Du moins j’es­saye. J. Que faites-vous pour vous dé­tendre ? Je com­mence à ap­prendre à mé­di­ter. Pas fa­cile, la chose... K. Qu’y a-t-il sur votre table de nuit ? Un pe­tit ca­hier où tous les soirs je consigne toutes les rai­sons que j’ai de dire mer­ci. L. En qui ou en quoi croyez-vous ? En l’amour. M. Quelle chan­son, film ou livre a chan­gé votre vie ? Le Choix de Sophie de William Sty­ron. Je ne sais pas s’il a chan­gé ma vie, mais j’étais ado­les­cente et j’ai pris conscience de ce que pou­vait être la vio­lence hu­maine. N. Quel dé­faut pou­vez-vous par­don­ner ? La gour­man­dise, bien sûr ! O. Ce­lui que vous ne par­don­nez pas ? Ce­lui d’être im­bu de soi-même. P. De quoi êtes-vous gour­mande ? De tant de choses, hé­las ! Q. Quel est se­lon vous le pire « tue l’amour » ? L’in­fi­dé­li­té. R. Quel rêve ou cau­che­mar ré­cur­rent faites-vous ? Il est lié à quelque chose de trop in­time. S. Quelle est votre pas­sion hon­teuse ? Les Kris­py Kreme [des bei­gnets amé­ri­cains.] T. Quel est votre ob­jet fé­tiche ? Une croix que m’a of­ferte ma grand­mère et que j’ai tou­jours sur moi. U. Com­ment gé­rez-vous le trac ? En écri­vant com­ment j’ai­me­rais que se passent les choses. V. De quel sport êtes-vous fan ? Le golf mais je n’ai plus le temps. Ou je ne le prends plus. W. Votre meilleure blague ? Très mau­vaise pour ça. X. Votre jour pré­fé­ré ? Je trou­vais au­tre­fois le di­manche très en­nuyeux. Main­te­nant que je suis ma­man, c’est ce­lui que je pré­fère. Y. Ce­lui que vous dé­tes­tez ? Au­jourd’hui, où l’un de mes amis s’en est al­lé. Z. Faites un voeu. Ça y est... �

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.