« ME VOI­LÀ RE­PAR­TI POUR UNE SÉRIE TÉ­LÉ ! »

John McNa­ma­ra, l’au­teur de la série Pro­fit, ra­conte la ge­nèse chao­tique d’Aqua­rius avec Da­vid Du­chov­ny.

Vanity Fair (France) - - Fanfare - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR CLÉ­LIA CO­HEN

Dans mon mé­tier, tout marche par vagues, bonnes ou mau­vaises. Il se trouve que cette an­née, j’ai sur­fé sur une bonne vague : mon film Trum­bo sur le scé­na­riste bla­ck­lis­té

Dal­ton Trum­bo a été tour­né par avec

Jay Roach Bryan ( Walter White dans BreaC­rans­ton king Bad) dans le rôle- titre. Cô­té sé­ries, j’ai tra­vaillé sur The Ma­gi­cians pour la chaîne Syfy et mon vieux projet, Aqua­rius, a enfin vu le jour. À chaque fois, il man­quait une ou deux pièces maî­tresses qui ont fi­ni par s’ali­gner comme des étoiles. Ça fe­rait presque croire en l’as­tro­lo­gie mais c’est seule­ment Hol­ly­wood !

Aqua­rius m’a été commandé par la chaîne FX en 2008. Je l’ai écrit en 2010. FX s’en est très vite dés­in­té­res­sée mais je n’ai ja­mais pu me ré­soudre à aban­don­ner. J’ai tou­jours été ob­sé­dé par les an­nées 1960 et par un ques­tion­ne­ment bien par­ti­cu­lier : ça fai­sait quoi d’avoir 40 ans en 1967 et de se sen­tir com­plè­te­ment dé­pas­sé par la ré­vo­lu­tion cultu­relle que por­tait la jeu­nesse dans ces an­nées-là ? Mon hé­ros ( joué par Da­vid

) est un vé­té­ran de la Se­conde Du­chov­ny Guerre mon­diale, un flic à l’an­cienne, en lutte contre les hip­pies qui en­va­hissent chaque jour un peu plus son com­mis­sa­riat. Je lui ai ad­joint un col­lègue plus jeune, au look et à l’état d’es­prit ba­ba co­ol. Il me fal­lait aus­si un bad guy et

Charles Man­son s’est im­po­sé comme une évi­dence. J’ai long­temps pen­sé en faire un film ou peu­têtre un ro­man en cinq tomes : un quin­tet. J’en ai par­lé à mon ami

Mar­ty , de­ve­nu de­puis le pro­duc­teur Adel­stein de la série. “What the fuck is a quin­tet ?” fut sa pre­mière ré­ac­tion. Puis : “C’est une très mau­vaise idée. J’adore le con­cept mais en ro­man, c’est n’im­porte quoi ! – Pour­quoi ? lui ai-je de­man­dé. – Parce que c’est les six­ties ! Et dans un ro­man, tu n’en­tends pas la mu­sique.”

Là, je me suis dit : “Pu­tain, il a rai­son ! Me voi­là re­par­ti pour une série té­lé !” Mar­ty est comme ça : il ne dit que deux trucs par an mais ça change votre vie. Après le re­trait de FX, on était comme

dans Mort d’un com­mis voyaWilly Lo­man geur, écu­mant toute la ville pour vendre ce projet. Per­sonne n’en vou­lait. Je vois en­core le script sur mon bu­reau, im­mo­bile comme une pierre tom­bale, à cô­té de ce­lui de Trum­bo, qui sem­blait condam­né au même sort. Un jour de juin 2013, Mar­ty m’ap­pelle et me de­mande, de but en blanc, si ce­la me dit de ren­con­trer Da­vid Du­chov­ny qui s’in­té­resse au scé­na­rio d’Aqua­rius. Je le trou­vais par­fait pour le rôle mais le pen­sais pris par la série Ca­li­for­ni­ca­tion. Or, il ve­nait d’an­non­cer qu’il ar­rê­tait. Quelques heures seule­ment après avoir lu le script, il a dit : “J’en suis.” On trou­vait l’ar­gent pour les treize épi­sodes et il le fai­sait. À Hol­ly­wood, le “oui” d’une star de ce ca­libre vous fait sau­ter dix étapes de ga­lères ha­bi­tuelles. La chaîne na­tio­nale NBC, der­nier en­droit où je pen­sais que ce projet at­ter­ri­rait, l’a fi­na­le­ment ache­té. Pour moi, Aqua­rius était plu­tôt pour le câble. Mais les gens de NBC ont été les plus convain­cants et ceux qui de­man­daient le moins de chan­ge­ments. Ils nous ont juste pré­ve­nus : “On ne peut pas dire ou faire ça, ça et ça sur une chaîne na­tio­nale.” On s’est alors mis d’ac­cord pour pro­duire deux ver­sions, ce qui est as­sez nou­veau : une pour le net­work et une autre, plus libre, qui se­ra dis­po­nible sur iTunes. On tour­nait les scènes deux fois. D’ha­bi­tude, ça se fait dans le por­no : une ver­sion éro­tique, plus soft, et une clas­sée X. Bien sûr, j’ai une pe­tite pré­fé­rence pour la ver­sion nu­mé­rique, mais la ver­sion net­work me sa­tis­fait en­tiè­re­ment : il y a moins de seins et de “fuck” mais la vio­lence est la même. Ça parle de l’Amé­rique tout au­tant. » —

Da­vid Du­chov­ny,

en flic à l’an­cienne,

dans la pre­mière sai­son

de la série Aqua­rius

dif­fu­sée sur NBC.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.