Roi de la K-pop

Vanity Fair (France) - - Vanity Case - VIR­GI­NIE MOU­ZAT

En­fant star (il est né en 1988), il vou­lait être chan­teur puis s’est di­ri­gé vers la danse avant de s’ini­tier au rap. G-Dra­gon (Kwon Ji-yong à la ville) com­pose, danse, in­ter­prète et s’af­fiche en tant que man­ne­quin. Plus de 6 mil­lions d’abon­nés sur Ins­ta­gram aus­cultent sa vie. Sa po­pu­la­ri­té s’est en­flam­mée quand il est de­ve­nu blond tan­dis que sa fa­çon de por­ter un pe­tit fou­lard en tri­angle a lan­cé la vogue du fou­lard Big­bang, nom du groupe dont il est le lea­der. G-Dra­gon a sus­ci­té une émeute à Séoul où Cha­nel pré­sen­tait sa col­lec­tion croi­sière en mai. Veste en tweed et broche lion en dia­mants, sem­pi­ter­nelles lu­nettes noires... à l’ins­tar d’un cer­tain La­ger­feld, lui aus­si K-Dra­gon à sa fa­çon. —

G-Dra­Gon

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.