L’an­cien pré­sident est mort il y a bien­tôt vingt ans. Un livre réunit les images les plus sai­sis­santes de son par­cours. JacqUes sé­gUé­La, in­ven­teur de « La force tran­quille », lui rend hom­mage.

Vanity Fair (France) - - Vanity Fair Style -

La pre­mière fois que je l’ai vu, il m’a ap­pris les arbres. Et mon exis­tence s’est faite plus cu­rieuse de ce qui nous en­toure. La deuxième fois, il m’a en­sei­gné la po­li­tique. J’ai com­pris que jus­qu’alors, je n’avais rien com­pris. La troi­sième fois, il m’a par­lé des hommes et j’ai en­fin dé­cou­vert le sens du mot « plu­riel ». Puis la vie m’a fait le plus beau des ca­deaux : m’in­vi­ter aux pre­mières loges de son des­tin. Quelle somme d’éner­gie, de ta­lents, d’in­tel­li­gence, de pas­sions par­ta­gées et de sou­rires for­cés, de si­nistres bou­quets et de dis­cours ré­pé­tés faut-il bras­ser de nos jours pour mé­ri­ter la mé­moire d’un peuple ! En re­gar­dant cet ins­tan­ta­né de l’émo­tion qui, d’un cha­peau, d’une écharpe et d’un man­teau sym­bo­lise son mythe, je sais que sans lui, je n’au­rais pas été tout à fait le même – ni la France, tout à fait la France. À la voir dé­sor­mais si per­due, dé­çue, abat­tue, ron­gée par un asthme que nul cor­ti­coïde ne sait gué­rir, je ne puis m’em­pê­cher de hur­ler : « Ton­ton, re­viens ! » �

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.