Ju­lie cat­tiau

di­ri­geante de google trans­late 27 ans

Vanity Fair (France) - - Vanity Fair | À La Une -

Elle le dit en sou­riant : « “Je t’aime” est de loin la for­mule la plus tra­duite sur In­ter­net avec “bon­jour” et “mer­ci”. » Cette jeune femme in­gé­nieur di­rige la stra­té­gique division Google Trans­late de la firme de Moun­tain View. Chaque jour, 100 mil­liards de mots sont sou­mis à ses ro­bots in­ter­prètes, pro­gram­més pour jon­gler avec 90 langues. Pas de lin­guistes dans ses équipes mais des in­for­ma­ti­ciens qui éla­borent des al­go­rithmes ca­pables d’ex­traire du Web des mil­lions de do­cu­ments of­fi­ciels afin de re­cons­truire la base lexi­cale de chaque idiome. Quand les sources dis­po­nibles en ligne sont in­suf­fi­santes, cette pas­sion­née de culture ja­po­naise met les uti­li­sa­teurs à contri­bu­tion. « Au Ka­za­khs­tan, le gou­ver­ne­ment a même tour­né une vi­déo pour de­man­der aux ci­toyens de nous ai­der », ra­conte-t- elle. À croire qu’il n’avait pas ai­mé Borat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.