LA VILLA du PRÉ­SIDENT

À San Cle­mente, en Ca­li­for­nie, la Ca­sa Pa­ci­fi­ca, an­cienne ré­si­dence de Ri­chard Nixon, est à vendre 75 mil­lions de dol­lars.

Vanity Fair (France) - - Vanity Case Art De Vivre -

On la sur­nomme la « Wes­tern White House », lit­té­ra­le­ment la Mai­son Blanche de l’Ouest, car elle a vu pas­ser deux pré­si­dents amé­ri­cains,

et . Frank­lin D. Roo­se­velt Ri­chard Nixon Rien que ça. Le pre­mier y sé­journe dans les an­nées 1930, in­vi­té par le pro­prié­taire de l’époque, l’homme d’af­faires dé­mo­crate . Fé­ru de culture

Ha­mil­ton H. Cot­ton his­pa­nique, ce der­nier a com­man­dé à l’ar­chi­tecte la construc­tion

Carl Lind­bom de la ré­plique exacte d’un ma­noir an­da­lou re­pé­ré à Saint-Sé­bas­tien, sur la côte basque es­pa­gnole. En 1927, le ma­ga­zine Ar­chi­tec­tu­ral Di­gest pu­blie un ar­ticle sur cette de­meure hors norme pour l’époque. Connu pour son im­pli­ca­tion dans la po­li­tique de l’État de Ca­li­for­nie et son goût pour la fête, Ha­mil­ton H. Cot­ton or­ga­nise dans sa pro­prié­té des bu­si­ness din­ners où se croise la crème des so­cia­lites. Loin des tur­bu­lences de la côte Est, po­li­tiques et ma­gnats adorent se re­trou­ver dans le jar­din plan­té de cy­près. Quatre dé­cen­nies plus tard, en 1969, au mo­ment de son in­ves­ti­ture, Ri­chard Nixon achète la bâ­tisse de 836 mètres car­rés pour 1,4 mil­lion de dol­lars. Il la bap­tise alors « Ca­sa Pa­ci­fi­ca », tan­dis que la presse la sur­nomme la « Wes­tern White House ». C’est là que le pré­sident Nixon et son épouse Pat se dé­tendent et re­çoivent, loin de

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.